Covid-19: informations pour les acteurs de la culture et du sport

Retour au site www.ne.ch/coronavirus​

Page mise à jour le 19.04.2021, 12h15

La pandémie que nous vivons actuellement et les mesures prises pour l'endiguer ont un impact important sur le monde de la culture et du sport.

Cette situation génère logiquement de nombreuses questions des acteurs culturels et sportifs.



Domaine de la culture

Lors de sa séance du 14 octobre, le Conseil fédéral a précisé les mesures prévues par la loi Covid-19 pour le secteur culturel et adopté l'ordonnance sur la culture Covid-19. Un nouveau délai-cadre d'indemnisation va s'ouvrir. Il prévoit que des aides financières pourront être allouées sous les formes suivantes:

  • indemnisation des entreprises culturelles pour les pertes financières en lien avec leurs manifestations, leurs projets ou les restrictions imposées à l'activité culturelle;
  • contributions à des projets de transformation.

Les actrices et acteurs culturel-le-s continueront à bénéficier, sur demande, de l'aide d'urgence par le biais de Suisseculture Sociale pour couvrir leurs frais d'entretien immédiats. Quant aux associations culturelles d'amateurs, elles continueront à être indemnisées sur demande pour les pertes financières résultant de l'annulation, du report ou de la tenue dans un format réduit de manifestations.

Ce nouveau délai-cadre couvrira la période allant du 26 septembre 2020 au 31 décembre 2021. Les demandes pourront être prochainement déposées sur le site du service de la culture.

> Informations concernant les mesures en vigueur au sujet des manifestations



Domaine du sport

Le Conseil fédéral a pris des mesures supplémentaires pour atténuer les conséquences de la pandémie. Dans le domaine du sport, les clubs professionnels et semi-professionnels vont bénéficier de contributions à fonds perdu moyennant un cahier des charges rigoureux.

Contributions à fonds perdus pour les clubs professionnels et semi-professionnels

Nous vous invitons à aller sur le site de Swiss Olympic afin d'élaborer votre dossier pour des demandes financières.


FAQ sports


  • Les espaces intérieurs peuvent être ouverts au public à condition que le port obligatoire du masque et le respect de la distance puissent être garantis.

    Les infrastructures sportives extérieures sont ouvertes au public.

  • Les fitness sont ouverts. Le masque est obligatoire.

    Les cours cardio peuvent avoir lieu. 25m2 par personne sont exigés. S'il n'est pas possible d'avoir 25m2 par personne le port du masque est obligatoire.

    Les cours à faible intensité cardiaque (yoga), se font avec masque et 10m2 par personne sont nécessaires.

    Dans les salles de musculation, le masque est obligatoire même durant les exercices.

    Le nombre de personnes dans la salle de musculation est déterminé en fonction du nombre de m2 total de la salle.

  • Tous les entrainements sportifs sont autorisés sans limitation. Les compétitions sont autorisées sans public.

  • Pour les moins de 20 ans, tous les sports, y compris, les sports avec contacts sont autorisés, sans restriction et sans limite de taille de groupe, à l'intérieur comme à l'extérieur.

    Pour les plus de 20 ans, en extérieur :

    les sports individuels à l'extérieur sont autorisés pour un groupe de 50 personnes maximum avec le port du masque OU les distances requises.

    Les sports avec contacts (type football) sont autorisés pour un groupe de 50 personnes maximum avec le port du masque.

    Pour les plus de 20 ans en intérieur :

    Les sports individuels à l'intérieur sont autorisés pour un groupe de 50 personnes maximum avec le port du masque ET les distances requises.

    Les sports avec contacts (type volleyball, unihockey) sont autorisés par groupes de 4. Les groupes ne se mélangent pas et doivent disposer de 50 m2. Il est cependant possible de faire des entraînements techniques, pour un groupe de 15 personnes maximum avec le port du masque ET les distances requises. Les matchs ne sont pas autorisés.


  • Plusieurs groupes peuvent en principe s'entraîner en même temps à condition qu'ils soient toujours clairement identifiables comme des groupes indépendants et que leurs membres ne se rapprochent pas les uns des autres et ne se mélangent pas (y compris les moniteurs) pendant toute la durée de l'entraînement.

  • L'équitation est-elle encore autorisée ? Aucune restriction ne s'applique aux heures d'ouverture des installations équestres, car les chevaux doivent également pouvoir se promener le dimanche et les jours fériés.

  • Les espaces intérieurs d'installations et d'exploitations nécessaires à la pratique d'activités sportives en plein air (halls d'entrée, sanitaires et vestiaires) peuvent rester ouverts pour autant qu'ils disposent d'un plan de protection.

  • Dans les piscines couvertes, chaque personne doit disposer d'une surface d'eau de 15 mètres carrés

  • Toutes les compétitions sont autorisées avec la présence de public (100 personnes à l'intérieur et 300 personnes à l'extérieur). Des allégements sont toutefois permis pour les compétitions regroupant uniquement des sportifs nés en 2001 et après :

    • en plein air, le public n'est pas obligé de s'asseoir si aucun siège n'est proposé ; dans ce cas, le port du masque et le respect des distances sont obligatoires ;
    • à l'intérieur, le public doit être assis mais il n'est pas nécessaire d'attribuer les sièges aux visiteurs.



  • Sont considérés comme sportifs d'élite les athlètes qui appartiennent au cadre national d'une fédération sportive nationale ou les équipes qui appartiennent à une ligue relevant principalement du sport professionnel. Tous les autres relèvent du sport populaire.

  • ​Oui. Ce type de camp est autorisé pour les adolescents nés en 2001 et après. Un plan de protection est toutefois nécessaire.

Télécharger la FAQ de l'Association suisse des services des sports