Covid-19: formulaire et prescriptions pour les voyageurs au retour d’une zone à risque

Retour à la page Coronavirus​ | Retour à la page "Covid-19: vie pratique, voyages et déplacements"

Le risque d'importer le virus du COVID au retour de voyages est réel. La Confédération a publié une ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) dans le domaine du transport international de voyageurs, entrée en vigueur le 6 juillet 2020, dont le but est d'empêcher la propagation transfrontière du virus. En pratique, chacun au retour de voyage doit respecter ces dispositions. Dans certaines situations très précises, des dérogations ou des allégements pourront être étudiés, mais seulement à titre exceptionnel.

  • ​Les personnes ayant séjourné dans un État ou une zone présentant un risque élevé d'infection au coronavirus SARS-CoV-2 à un moment quelconque pendant les 10 jours qui ont précédé leur entrée en Suisse sont tenues de se rendre sans délai et directement après être entrées en Suisse dans leur logement ou dans un autre hébergement adapté. Elles doivent y rester en permanence pendant 10 jours après leur entrée en Suisse (quarantaine). Un suivi téléphonique est assuré par la Ligue pulmonaire neuchâteloise. Elles sont également tenues de s'annoncer aux autorités cantonales dans les 2 jours suivant leur arrivée en Suisse.

  • Vous devez strictement suivre les mesures de quarantaine durant les 10 jours après votre entrée en Suisse.
    Quarantaine pour les voyageurs entrant en Suisse
    Consignes sur la quarantaine

    Une quarantaine au sens de l'art. 2 de l'ordonnance du 2 juillet 2020 COVID-19 mesures dans le domaine du transport international de voyageurs ne donne pas droit à l'allocation pour perte de gain.

    Même si la zone visitée n'était pas considérée comme à risque, de retour en Suisse, les personnes/travailleurs-euses doivent impérativement:

    • limiter les contacts sociaux et respecter strictement les mesure de distanciation,
    • porter le masque le plus souvent possible,
    • privilégier le télétravail,
    • en cas de symptômes, procéder immédiatement à un test de dépistage.

    Informez votre employeur et discutez des mesures de précaution visant à réduire les risques comme le télétravail ou le port systématique du masque en réunion ou en groupe.


    En cas de symptômes, il est recommandé de faire une autoévaluation sur www.coronacheck.ch et d'appeler un centre de tri pour réaliser un test si celui-ci est indiqué au 032 886 88 80.

  • ​La liste des zones présentant un risque élevé figure sur le site de l'OFSP

Formulaires

Base légale 

Art. 4 de l'ordonnance COVID-19 mesures dans le domaine du transport international de voyageurs.

 Explications et exemples

  • ​Sont exemptées de quarantaine obligatoire les personnes qui, professionnellement ou dans le cadre de leur activité professionnelle au sein d’entreprises de transport (par rail, par bus, par bateau ou par avion) transportent des voyageurs en traversant la frontière et qui, pour cette raison, ont séjourné dans un État ou une zone présentant un risque élevé d’infection.

    Par exemple: chauffeurs de compagnies de bus étrangères, services de transports réguliers entre la Suisse et un autre pays.

  • Sont exemptées de quarantaine obligatoire les personnes qui :

    • ont séjourné dans un Etat ou une zone présentant un risque élevé d'infection en tant que passager en transit pendant moins de 24h.
      Le fait de se rendre  dans une zone à risque et de rentrer dans les 24h n'est pas considéré comme un transit.
       
    • n'entrent en Suisse que pour la traverser, avec l'intention et la possibilité de continuer directement leur voyage vers un autre pays.
  • ​Sont exemptées de quarantaine obligatoire les personnes dont l'activité est absolument nécessaire au maintien :

    • des capacités du système de santé
    • de la sécurité et de l'ordre public
    • du fonctionnement des institutions et organisations internationales
    • des relations diplomatiques et consulaires de la Suisse

    Exemples d'activités

    • Les fonctionnaires de police, les médecins, les infirmiers et infirmières ont des activités absolument nécessaires.
    • Les agents de sécurité privée n'ont pas une activité absolument nécessaire, sauf s'ils mènent des missions régaliennes déléguées, comme le convoyage de détenus, la surveillance de bâtiments publics, le service d'ordre des manifestations publiques.
  • Les personnes qui remplissent les conditions ci-dessous, pour des motifs professionnels impérieux sans possibilité d'ajournement sont exemptées de quarantaine obligatoire.

    Le caractère impérieux du motif professionnel ne s'attache pas au type d'activité exercée mais au fait qu'il soit impérieux que la personne l'exerce personnellement, sur place et sans ajournement possible, ce qui est le cas si elle est au bénéfice d'un contrat de travail, d'une promesse d'embauche ou de tout autre contrat exigeant une prestation de ce type.

    Entrée en Suisse quotidiennement​Les titulaires d'un permis G et les personnes de nationalité suisse qui résident en France et qui rentrent chez eux au minimum une fois par semaine.
    Entrée en Suisse pour un maximum de 5 jours​Les personnes qui entrent en Suisse pour un travail qui dure un maximum de 5 jours consécutifs (exemple: les artistes d'un spectacle pour une durée de 5 jours au maximum).  
    Retour en Suisse après un séjour de 5 jours maximum dans une zone à risque​Les personnes qui se sont rendues dans une zone à risque pour un travail au maximum 5 jours et pour autant qu'un plan de protection spécifique ait été appliqué.

     

  • ​Les raisons médicales impérieuses excluent les opérations de confort ou purement esthétiques qui peuvent, par ailleurs, être ajournées. Les personnes qui entrent en Suisse pour des opérations qui dureront plus de 5 jours doivent demander une dérogation via le formulaire en ligne en indiquant "Pour des motifs fondés..."

  • ​Son exemptées de quarantaine obligatoire les personnes qui reviennent en Suisse après avoir participé,  en général à titre professionnel, à une manifestation (événement sportif dans un cadre professionnel, manifestation culturelle, congrès professionnel) pour autant que leur participation et leur séjour se soient déroulés dans le respect d'un plan de protection spécifique.

    Les personnes participant à des compétitions amateurs sont, en général, soumises à la quarantaine

Hotline de l'OFSP pour les personnes se rendant en Suisse: 

+41 58 464 44 88 

(tous les jours, 6–23 h)


Bases légales

 

Ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) dans le domaine du  transport international de voyageurs

Contacts

 

Infoline Neuchâtel: 032 889 11 00

Derogation.Covid@ne.ch