Covid-19: symptômes et tests

Retour à la page "Coronavirus"​

Page mise à jour le 18.08.2021

Tests individuels

Quand se faire tester?

  • ​Les symptômes peuvent varier d'une personne à une autre, ainsi que leur niveau de gravité.

    Les symptômes les plus courants sont :

    • toux (généralement sèche)
    • maux de gorge
    • problème respiratoire (souffle court)
    • douleurs dans la poitrine
    • fièvre ou sensation de fièvre
    • perte soudaine de l'odorat et/ou du goût

    Les symptômes suivants peuvent aussi apparaître :

    • maux de tête
    • faiblesse générale, sensation de malaise
    • douleurs musculaires
    • rhume
    • symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée, maux de ventre)
    • éruptions cutanées

    Des complications de type pneumonie sont également possibles.

  • ​Si vous ne présentez aucun symptôme du nouveau coronavirus, vous pouvez vous testez vous-même (prélèvement nasal) grâce à l'autotest antigénique de manière régulière et avant une rencontre (visite, repas privé ou entrainement de sport).

    Dans les situations suivantes, un test antigénique rapide (prélèvement nasopharyngé) doit être effectué, étant plus fiable que l'autotest :

    • vous recevez une notification de l'application SwissCovid vous alertant que vous avez été en contact avec une personne testée positive
    • votre médecin ou le service cantonal vous ordonne de faire le test rapide parce que vous avez été en contact avec une personne testée positive
    • vous êtes appelé à vous faire tester afin de prévenir une flambée importante, par exemple dans une école, une station de ski, une région particulière, etc. Dans ce cas, vous serez contacté par le service cantonal
    • vous vous faites tester afin de protéger des personnes vulnérables, par exemple avant de vous rendre à l'hôpital, dans une maison de retraite ou un EMS. Dans ce cas, l'établissement concerné vous demandera de vous faire tester
    • vous vous faites tester dans le cadre d'un plan de protection (p. ex manifestation sportive, concert) ou à la demande de votre employeur
    • vous le souhaitez pour des raisons individuelles (avant une visite d'une personne vulnérable, par exemple).

    Dans les deux cas, si votre test est positif, vous devez le confirmer en effectuant un test PCR.

  • Les tests antigéniques et PCR sont possibles pour obtenir le Pass Covid et pour voyager.

    Leur validité s'élève à 48h pour les tests antigéniques rapides et à 72 h pour les tests PCR. Ils ne sont pas pris en charge par la Confédération.

  • Avant de se faire vacciner, il peut être utile pour les personnes qui n'ont jamais été diagnostiquées positives pour le COVID de savoir si elles n'ont besoin que d'une dose de vaccin ou si deux doses sont nécessaires.

    Un test sérologique (par prise de sang au pli du coude) permet d'informer de façon très sûre si la personne a été exposée au virus SARS-CoV2 dans le passé ou non. Si tel est le cas, une dose de vaccin est suffisante.

    Entre le 08.11.2021 et le 17.12.2021, le canton rembourse les tests sérologiques à certaines conditions aux personne résidantes dans le canton de Neuchâtel, nées avant le 01.11.2009, n'ayant jamais été vaccinée contre le COVID-19, ni jamais diagnostiquée positive pour le COVID-19.
    Les personnes intéressées par cette action temporaire doivent contacter l'unité de conseil individualisé vaccination Covid-19 au 032 889 25 25 pour de plus amples informations.

    En dehors de cette action particulière, les tests sérologiques ne sont pas pris en charge par la Confédération, ni par les caisses maladies.

    L'interprétation des tests sérologiques n'est pas toujours simple et un avis médical est recommandé.



Où vous faire tester?

Vous trouverez ci-dessous les lieux dans lesquels vous pourrez vous faire tester.

Carte des lieux de tests

legend_st66_covid19_depistage.png

Ouvrir la carte intercative en plein écran

Liste des lieux de test


Prise en charge des tests

  •  

    Tests PCR

    La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR individuels dans les cas suivants :

    • Vous vous faites tester parce que vous avez de symptômes.
    • Vous avez reçu une notification de l'application SwissCovid.
    • Un service cantonal ou un médecin vous a donné pour instruction de vous faire tester.

    La Confédération ne prend pas en charge les coûts des tests PCR individuels dans les cas suivants :

    • Vous effectuez le test en vue d'un voyage. Nous vous conseillons dans ce cas de vous renseigner préalablement sur le coût des tests.

    Tests PCR groupés

    La Confédération prend en charge les coûts des tests PCR groupés dans le cas suivant :

    • Vous participez à un dépistage organisé (p. ex. en entreprise et dans les établissements de santé ainsi que dans les écoles, les universitéssur votre lieu de travail ou en vue d'un camp).

    La Confédération prend en charge les coûts des tests donnant lieu à un certificat COVID dans les cas suivants :

    • Vous avez moins de 16 ans.
    • Vous ne pouvez pas vous faire vacciner pour des raisons médicales. Condition : présenter une attestation médicale.
    • Vous participez à des tests répétés ; dans certains cas, ceux-ci permettent de recevoir un certificat financé par la Confédération, si le résultat est négatif.
    • Vous avez déjà reçu une première dose d'un vaccin reconnu en Suisse et attendez de recevoir la seconde injection. Pendant ce laps de temps, mais au plus tard jusqu'au 30 novembre 2021, les coûts liés à l'obtention d'un certificat COVID sont pris en charge.
    • Vous avez été vacciné avec le vaccin de Janssen et devez attendre 22 jours avant d'obtenir le certificat COVID. Pendant ce laps de temps, mais au plus tard jusqu'au 30 novembre 2021, vous pouvez vous faire tester gratuitement.

    Tests rapides antigéniques

    Vous pouvez vous faire tester dans un centre de dépistage, chez votre médecin, à l'hôpital ou en pharmacie. La Confédération continue de prendre en charge les coûts des tests dans les cas suivants :

    • Vous avez des symptômes du coronavirus.
    • Vous avez eu un contact avec un cas confirmé.

    La Confédération prend en charge les coûts des tests donnant lieu à un certificat COVID dans les cas suivants :

    • Vous avez moins de 16 ans.
    • Vous ne pouvez pas vous faire vacciner pour des raisons médicales. Condition : présenter une attestation médicale.
    • Vous participez à des tests répétés ; et recevez dans certains cas, ceux-ci permettent, si le test est négatif, de recevoir un certificat rembourséfinancé par la Confédération, si le résultat est négatif.
    • Vous avez déjà reçu une première dose d'un vaccin reconnu en Suisse et attendez de recevoir la seconde injection. Pendant ce laps de temps, mais au plus tard jusqu'au 30 novembre 2021, les coûts liés à l'obtention d'un certificat COVID sont pris en charge.
    • Vous avez été vacciné avec le vaccin de Janssen et devez attendre 22 jours avant d'obtenir le certificat COVID. Pendant ce laps de temps, mais au plus tard jusqu'au 30 novembre 2021, vous pouvez vous faire tester gratuitement.

    Autotests antigéniques

    La Confédération ne prend plus en charge les coûts des autotests antigéniques rapides. Cela signifie que vous devrez assumer ces coûts vous-même, indépendamment du fait d'être vacciné ou guéri. Vous pouvez acheter ces autotests dans les pharmacies, les drogueries ou le commerce de détail, par exemple.


Types de test

  • Les tests PCR permettent de savoir si vous êtes infecté par le nouveau coronavirus, ce sont les tests les plus précis. Ils sont effectués par frottis nasopharyngé ou pharyngé. D'après les connaissances les plus récentes, le test PCR par prélèvement salivaire s'avère tout aussi fiable. Il peut donc arriver que certains établissements réalisent un prélèvement de salive. Le résultat est généralement disponible dans les 24 à 48 heures. Le frottis est effectué par votre médecin, à l'hôpital ou dans un centre de test, et l'analyse de l'échantillon est réalisée par un laboratoire agréé.

    Les tests PCR s'appliquent plus spécifiquement aux:

    • Personnes symptomatiques
    • Personnes vaccinées
    • Personnes chez lesquelles on suspecte une réinfection ou une infection avec un variant
    • Personnes à risque
    • Personnel de santé
    • Personnes dépistées positives via test rapide ou autotest
  • ​Les tests rapides antigéniques fournissent un résultat dans les 15 à 20 minutes. Comme le test PCR, le test rapide antigénique indique si vous êtes infecté par le nouveau coronavirus. Il est effectué à l'aide d'un frottis nasopharyngé ou nasal et ne peut actuellement pas être réalisé par prélèvement salivaire. Étant donné que son résultat est un peu moins fiable, dans certaines situations, particulièrement si vous ne présentez pas de symptômes, un test rapide positif doit être confirmé par un test PCR.

    Ce test est pertinent si vous présentez des symptômes du nouveau coronavirus et que tous les critères suivants sont remplis :

    • Les premiers symptômes sont apparus depuis moins de quatre jours.
    • Vous ne faites pas partie des personnes vulnérables.
    • Vous ne travaillez pas dans le domaine des soins et n'avez pas de contact direct avec les patients.
    • Vous êtes traité en ambulatoire pour vos symptômes.
  • L’autotest antigénique est uniquement destiné aux personnes ne présentant pas de symptômes. Il vise à compléter les mesures de protection existantes. N’hésitez donc pas à vous tester de manière régulière et avant une rencontre (visite, repas privé ou entraînement de sport pour les jeunes) !

     Après avoir effectué vous-même un prélèvement nasal, vous disposerez du résultat du test dans les 15 à 20 minutes. Le résultat d'un test négatif est valable pendant 24 heures. Passé ce délai, un nouveau test peut être réalisé.


    Attention : un résultat négatif n’exclut pas complètement une infection au coronavirus et vous pourriez quand même transmettre le virus. En cas de résultat négatif, il est donc nécessaire de continuer à respecter les gestes barrières et les règles d’hygiène.

    L’autotest ne doit pas être utilisé si vous :

    • avez des symptômes du coronavirus
    • avez eu un contact avec une personne testée positive
    • vous trouvez en quarantaine
    • souhaitez rencontrer des personnes vulnérables
    • entrez en Suisse et que vous avez besoin d’un résultat négatif pour cela.

    Dans ces cas-là, il est nécessaire de vous faire tester chez un professionnel (centres de dépistage, pharmacies ou cabinets médicaux -  voir liste).

    Vidéo explicative et plus d'informations sur www.ne.ch/autotests


  • Les tests sérologiques sont des tests sanguins, qui permettent de détecter si une personne a, dans le passé, été exposée à un virus, mais pas de poser un diagnostic de maladie.

    Les tests sérologiques mesurent des taux d'anticorps (ou immunogobulines) spécifiques.

    Les anticorps apparaissent plusieurs semaines après une infection, peuvent rester dans le corps quelques semaines seulement (comme par exemple les anticorps anti-nucléocapsides), ou plusieurs mois à plusieurs années. 

    Les anticorps ne représentent qu'une partie de l'immunité d'une personne vis-à-vis d'une maladie : l'immunité humorale. Après une exposition à un virus, celle-ci est complétée par l'immunité dite cellulaire, non mesurable dans le sang, qui peut durer des années. 

    Pour le COVID, le recul manque encore pour interpréter avec suffisamment de certitude le degré de protection lié à des taux d'anticorps. C'est la raison pour laquelle, la durée de péremption du pass COVID après un test sérologique ne dépasse pas 90 jours. 

    Les anticorps anti-Nucléocapsides sont des anticorps qui ne peuvent être présent qu'après une infection par le virus SARS-CoV2. Une vaccination ne peut pas être responsable d'une augmentation des anticorps anti-nucléosides. Ces anticorps disparaissent après quelques semaines, voire quelques mois ; leur absence ne signe donc pas le fait de ne pas avoir fait le COVID. 

    Les anticorps anti-Spike sont des anticorps témoignant soit d'une infection, soit de la vaccination contre le SARS-CoV2. Ils perdurent plusieurs mois.

    Selon le contexte, l'interprétation des tests sérologiques n'est donc pas toujours simple et un avis médical est recommandé.



Que faire en attendant le résultat du test

  • ​Jusqu'à ce que le test soit effectué et dans l'attentes des résultats, restez en isolement à votre domicile. 

    Respectez les  consignes d'isolement

    Si vos symptômes s'aggravent (fièvre élevée et/ou de difficultés à respirer), appelez votre médecin traitant ou la centrale des médecins de garde du Canton de Neuchâtel au 0848 134 134.

    Si votre état général s'aggrave, appelez le 144 (urgences vitales).

  • ​Vous devez :

    • vous placer en isolement à votre domicile. Respectez les consignes d'isolement.

    • avertir vos contacts proches que votre test est positif. Par contacts proches, on entend : avoir été à une distance de moins de 1,5 mètre durant au moins 15 minutes et sans masque pendant la période contagieuse, c'est-à-dire de 5 jours avant l'apparition des symptômes jusqu'à 10 jours après leur début.
      Ces personnes doivent se placer immédiatement en quarantaine pendant 10 jours à compter à partir du dernier contact avec vous.


Par ailleurs

  • ​Vous devez :

    • vous placer en quarantaine à votre domicile durant 10 jours à compter de la date de votre dernier contact avec la personne testée positive. Respectez les  consignes de quarantaine

    Si vous n'avez pas encore été contacté par nos services, vous pouvez vous annoncer comme personne de contact

    Accéder au formulaire 


    Depuis le 8 février 2021, les personnes placées en quarantaine suite à un contact avec une personne atteinte de la Covid-19 peuvent faire valoir un résultat de test négatif dès le 7e jour. Après vérification par l’autorité cantonale, la période de quarantaine pourra être ainsi raccourcie. Un formulaire en ligne a été mis en place pour effectuer la demande de fin de quarantaine.

    Les personnes placées en quarantaine suite à un retour de voyage peuvent également raccourcir leur quarantaine si le résultat du test qu'elles effectuent, à leurs frais et au plus tôt le 7ème jour de leur quarantaine, est négatif. Dans ce cas, elles peuvent mettre fin à leur quarantaine sans obtenir l'accord du canton. L’autorité cantonale compétente peut toutefois procéder à des contrôles aléatoires visant à vérifier que ces personnes disposent effectivement d’un résultat de test négatif. Finalement, les personnes mettant fin de manière anticipée à leur quarantaine-voyage selon les prescriptions précitées doivent continuer à porter un masque facial à l'extérieur de leur logement et à garder une distance d'au moins 1,5 mètre par rapport aux autres personnes jusqu'à la date à laquelle elles auraient dû rester en quarantaine.

    > Accéder au formulaire