Vaccin

Retour à la page "Coronavirus"​

Page mise à jour le 26.01.2021, 11h05.

Dans le canton de Neuchâtel, les premières vaccinations ont débuté le 28 décembre 2020. La vaccination concerne en premier lieu les groupes cibles prioritaires établis par la Confédération, puis va s'étendre progressivement à l'ensemble de la population.

Dès le 3 février, les personnes âgées de 75 ans ou plus pourront se faire vacciner dans le centre de vaccination de l'Esplanade de La Maladière à Neuchâtel. La prise de rendez-vous est ouverte. Votre numéro AVS est nécessaire pour compléter votre inscription.

Pour s'inscrire

Nous vous remercions de privilégier cette plateforme d'inscription en ligne. En cas de nécessité, il est possible de contacter le 032 889 21 21 de 8h00 à 18h00 (du lundi au vendredi).


Un centre de vaccination supplémentaire ouvrira ses portes le 24 février à La Chaux-de-Fonds.

Une vaccination de grande ampleur est un défi logistique inédit. Les cantons sont tributaires du nombre de vaccins mis à leur disposition par la Confédération et ce chiffre évolue quotidiennement. Cette situation peut donc occasionner de l’attente pour se faire vacciner, mais de nouveaux rendez-vous sont ajoutés régulièrement. Nous vous remercions pour votre patience et vous assurons de notre engagement à vous offrir des plages de vaccination dans les meilleurs délais.


Questions fréquentes

 

  • Le site de l'Office fédéral de la santé publique renseigne sur le principe de la vaccination.

    https://ofsp-coronavirus.ch/vaccination/

    Hotline nationale sur la vaccination Covid-19 (tous les jours de 6 à 23 heures) : 058 377 88 92.

  • ​Tout le monde, à terme – sauf les enfants, les jeunes de moins de 16 ans et les femmes enceintes - ont le droit de se faire vacciner. Les doses sont distribuées au canton régulièrement et pour les prochains mois. La Confédération a établi des groupes prioritaires et le Canton de Neuchâtel va respecter l'ordre ainsi défini.

    Les personnes prioritaires pour cette première étape de vaccination sont les personnes hautement vulnérables annoncées par leur médecin selon critères établis par l'OFSP. Dès que ces dernières auront été vaccinées, le dispositif de vaccination se déploiera progressivement en fonction du nombre de doses de vaccins livrées.

    Les prochaines catégories de la population à pouvoir bénéficier du vaccin sont :

    • Les résident-e-s et personnel des établissements médico-sociaux ;
    • Le personnel soignant prioritaire
    • Les institutions pour adulte le personnel soignant
    • Puis les personnes vulnérables et leurs proches

    Enfin les personnes de plus de 16 ans (sauf les femmes enceintes).

    Dès que la vaccination sera ouverte à d'autres groupes, une communication publique sera faite. L'information sera également mise à jour sur cette page. 

  • Le premier centre de vaccination a été ouvert le 28 décembre dernier sur le site du Mycorama à Cernier. Ce centre de vaccination est actuellement réservé aux personnes hautement vulnérables annoncées par leur médecin traitant au service cantonal de la santé publique.

    Accès pour les personnes à mobilité réduite : des places de parc « dépose-minute » y sont organisées depuis l'ouverture du centre, au sud-ouest du bâtiment d'Evologia.

    Des chaises roulantes sont à votre disposition. En cas de besoin depuis le dépose-minute, nous vous prions d'effectuer votre demande avant votre arrivée à l'accueil du Centre Mycorama au 032 889 21 51 et nous viendrons vous y accueillir. 



    Un deuxième centre ouvrira ses portes sur l'Esplanade de La Maladière à Neuchâtel dès le 3 février 2021.


    Un troisième centre sera ouvert dans le bâtiment de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds dans le 24 février 2021.

    Le public sera régulièrement informé des accès à la vaccination.

  • Dês le 3 février, les personnes âgées de 75 ans ou plus pourront se faire vacciner dans le centre de vaccination de L'Esplanade de La Maladière à Neuchâtel. La prise de rendez-vous est ouverte. Votre numéro AVS est nécessaire pour compléter votre inscription.

    Pour s'inscrire

    Nous vous remercions de privilégier cette plateforme d'inscription en ligne. En cas de nécessité, il est possible de contacter le 032 889 21 21.

    En raison du retard de livraison annoncé par l'entreprise Pfizer/BioNTech, le début de la vaccination par les cabinets et les pharmacies neuchâteloises ne pourra pas être maintenu au 15 février, comme initialement prévu.

    Le Canton a en effet dû revoir sa stratégie : les vaccins Moderna, initialement prévus pour une telle vaccination, doivent être utilisés pour les vaccinations dans les EMS, catégorie prioritaire dans la stratégie définie par la Confédération.

    Par conséquente, la date du début de la vaccination dans les cabinets médicaux et dans les pharmacies sera communiquée dès que la quantité de vaccins nécessaires sera à nouveau disponible.

  • ​Le vaccin est gratuit pour les personnes assurées selon la LAMal.

  • ​Non, personne ne sera forcé à se vacciner contre la Covid-19.

    La vaccination est fortement recommandée, car elle protège contre la Covid-19. En se vaccinant, on réduit considérablement le risque de contracter la maladie et ses conséquences, et par la même occasion, on évite de contaminer d'autres personnes, qui seraient par exemple plus vulnérables. De la même manière, si l'on est souvent en contact avec des personnes vulnérables (p. ex. vivre dans le même ménage, s'occuper de proches vulnérables, travailler avec des personnes vulnérables), il est recommandé de se faire vacciner pour les protéger.

  • Il s'agit d'une injection intramusculaire, de 2 doses, qui sont administrées à 4 semaines d'intervalle environ. Si le délai entre les deux est un peu plus long, cela n'a pas d'incidence sur l'efficacité.

    Tout effet secondaire à la suite de la vaccination doit être signalé à votre médecin traitant.

  • ​Pour vous faire vacciner, vous devez avoir sur vous une pièce d'identité officielle et votre carte d'assurance-maladie.

    Sont reconnues pièces officielles tous les documents émis par les autorités qui confirment l'identité de la personne, munis si possible d'une photo. Les cartes d'identité et les passeports échus sont admis.

    Il convient de porter un masque, de maintenir une distance de 1,5 m et de respecter les mesures d'hygiène habituelles.

    Attention, l'accès n'est pas autorisé

    • aux personnes présentant de la fièvre ou d'autres symptômes de COVID-19
    • aux personnes qui sont en isolement ou en quarantaine
    • aux personnes dont la présence n'est pas absolument nécessaire 
    • aux animaux (exception : animaux d'assistance).


Liens utiles

Documents

INFOVAC : Fiche sur la vaccination contre le COVID-19

OFSP : Informations générales sur la vaccination contre le COVID-19

OFSP : Informations pour les adultes atteints d’une maladie chronique et les personnes à partir de 65 ans

OFSP : Informations destinées aux adultes en contact étroit avec des personnes vulnérables


Actualités

 
  • 19.01.2021

    Vaccination Covid-19 : montée en puissance du dispositif cantonal dès cette semaine

    ​​Avec l’arrivée du vaccin Moderna, le Canton de Neuchâtel peut, dès cette semaine, renforcer le déploiement de son dispositif de vaccination contre la Covid-19. Depuis le 18 janvier, des équipes mobiles se rendent dans les EMS pour vacciner les résident-e-s et le personnel qui le souhaitent. Dès la semaine prochaine, la capacité du centre de vaccination de Cernier, ouvert le 28 décembre, sera doublée. Dès février, deux autres centres cantonaux seront ouverts, l’un à Neuchâtel, l’autre à La Chaux-de-Fonds. Dès la mi-février, les cabinets médicaux et les pharmacies volontaires pourront également vacciner leurs patient-e-s.

    > Voir le communiqué de presse


  • 23.12.2020

    COVID-19 : le Canton de Neuchâtel prêt à vacciner dès le 28 décembre

    ​Dans le Canton de Neuchâtel, les premières vaccinations auront lieu dès le 28 décembre prochain. Ces premières doses reçues seront administrées aux personnes extrêmement vulnérables uniquement. Par la suite, la stratégie cantonale prévoit de vacciner les résident-e-s des institutions de soins et les professionnel-le-s du domaine de la santé, puis de le proposer au reste de la population. Un premier centre de vaccination cantonal ainsi que des équipes mobiles sont prévues.

    > Voir le communiqué de presse

Logo_On_VACCIne.png