Pharmacien cantonal


Selon l'art 11 de la loi de santé neuchâteloise, le pharmacien cantonal est chargé du domaine des produits thérapeutiques à usage humain.

2Il est chargé :

a)  du contrôle et de la surveillance des professions de pharmacien et de droguiste ;

b)  du contrôle et de la surveillance des pharmacies, des drogueries et autres institutions qui fabriquent des médicaments et des stupéfiants et en font le commerce, ainsi que des personnes autorisées à remettre des médicaments à titre indépendant ;

c)  de la surveillance des laboratoires d'analyses médicales ;

d)  de l'examen des spécialités de comptoir au sens de l'article 112.

3Il est l'autorité compétente pour :

a)  contrôler l'accès aux médicaments psychotropes et stimulants selon l'article 116 ;

b)  effectuer les contrôles en matière de médicaments psychotropes sur mandat des autorités fédérales.

4Il participe également à la mise en place et au bon fonctionnement des pharmacies des institutions de santé reconnues d'utilité publique ainsi qu'au soutien de la prévention et de l'hygiène.

5Il collabore avec le vétérinaire cantonal s'agissant du contrôle du marché des médicaments vétérinaires.

6Il accomplit les autres tâches qui lui sont confiées par les législations fédérale et cantonale.


Les pharmaciens cantonaux sont réunis en association qui édicte des recommandations professionnelles et organise des formations continues (Site officiel des pharmaciens cantonaux)
 

Actualités

 
  • 12.12.2018

    Médicaments fabriqués dans les pharmacies neuchâteloises en 2014-2015

    Les médicaments à formule fabriqués dans une pharmacie publique ou d’hôpital ne sont pas soumis à une autorisation de mise sur le marché octroyée par Swissmedic.

    L’enquête effectuée dans le canton de Neuchâtel a eu pour but d’obtenir une image la plus complète possible de la diversité des médicaments à formule fabriqués dans les pharmacies du canton dans les années 2014 et 2015.

    Rapport