Conseil d'État

Le Conseil d’État exerce le pouvoir exécutif et gouvernemental. Il est composé de cinq membres élus par le peuple pour quatre ans.


Le développement durable au cœur de la législature 

« La grande gentiane » de l'exomusée du Locle: une fresque culturelle monumentale au coin d'une rue pour revaloriser l'espace public en le muant en espace de créativité et en musée accessible à tous, gratuit, croissant au fil du temps.

L'œuvre fait écho aux forces du Canton : culture et innovation, en adéquation avec son environnement direct. Elle illustre une plante emblématique de la flore des Montagnes neuchâteloises, que l'on retrouve dans de nombreuses œuvres typiques de l'Art sapin, courant régional de l'Art nouveau. Cette plante herbacée est également utile aux horlogers, qui se servent du bois de sa tige pour le polissage à la main des pièces de haute horlogerie. Elle est aussi appréciée par les amateurs de produits du terroir.

A noter enfin que pour des raisons écologiques et pour garantir une longévité maximale de l'œuvre, l'artiste suisse Mona Caron a utilisé de la peinture minérale, fabriquée avec des pigments naturels de la plus haute qualité

De gauche à droite : Séverine Despland, chancelière d'État; Florence Nater, cheffe du Département de l'emploi et de la cohésion sociale (DECS); Alain Ribaux, vice-président, chef du Département de l’économie, de la sécurité et de la culture (DESC); Laurent Kurth, président, chef du Département des finances et de la santé (DFS); Laurent Favre, chef du Département du développement territorial et de l'environnement (DDTE); Crystel Graf, cheffe du Département de la formation, de la digitalisation et des sports (DFDS).


Principalement, le Conseil d'État exécute les tâches gouvernementales et dirige l’administration cantonale. 

En outre,

  • il planifie et coordonne les activités de l’État et, selon la nouvelle Constitution entrée en vigueur en 2002, il présente un programme de législature au Grand Conseil,
  • chaque année, il présente au Grand Conseil un projet de budget, un compte administratif et de bilan ainsi qu’un rapport sur sa gestion financière et administrative,
  • il veille à ce que l’activité de l’administration soit conforme au droit, rationnelle et efficace,
  • il suit constamment l’évolution du canton et prend toutes les initiatives propres à assurer son développement,
  • il prend toutes les mesures utiles pour assurer la collaboration de l’État avec la Confédération, les cantons et les communes neuchâteloises,
  • il représente l’État à l’intérieur et à l’extérieur de son territoire.