Hôpitaux et institutions psychiatriques

Hôpitaux et cliniques

Les hôpitaux, cliniques et maison de naissance suivants sont installées dans le canton de Neuchâtel : 

  • Hôpital Neuchâtelois HNE
  • Centre neuchâtelois de psychiatrie CNP
  • SMNH SA - Hôpital de la Providence, Neuchâtel (anciennement GSMN)
  • SMNH SA - Clinique Montbrillant, La Chaux-de-Fonds (anciennement GSMN)
  • Clinique Volta SA, La Chaux-de-Fonds
  • Maison de naissance Tilia

L'exploitation d'un établissement sanitaire est soumise à une autorisation d'exploiter délivrée par le Département des finances et de la santé. Celui-ci vérifie le respect des exigences édictées par le Règlement sur l'autorisation d'exploiter et la surveillance des institutions, notamment en matière de direction (administrative et médicale), de personnel soignant (qualification), des équipements techniques, de l'hygiène et des normes architecturales.

Sur ces pages, des informations spécifiques sont données concernant les institutions de droit public que sont l'HNE et le CNP, sur les hospitalisations hors canton, sur la planification hospitalière et sur les tarifs hospitaliers.

Les informations concernant la liste hospitalière cantonale et les mandats de prestations en vigueur pour des hospitalisations dans le cadre de la LAMal se trouvent sur la page consacrée à la planification hospitalière.
 

Actualités

 
  • 12.03.2019

    Limitation des quantités de cas d’hospitalisations dans un hôpital répertorié hors canton

    ​La mesure du Conseil d’État sur la limitation des quantités de cas d’hospitalisations dans un hôpital répertorié dans un autre canton a été abandonnée suite à l’arrêt du Tribunal fédéral du 14 février 2019 (9C435/2018).

  • 23.04.2018

    Maîtrise des coûts dans le domaine hospitalier

    ​Le Conseil d’État a adopté deux mesures devant permettre de réaliser 2 millions de francs d’économie annuelle dans le domaine des prestations hospitalières. Il entend favoriser les prises en charge ambulatoires dans un certain nombre d’interventions et, mesure inédite en Suisse, étendre aux cas hors canton la limitation des volumes de cas d’hospitalisation appliquée à ce jour uniquement aux établissements de la liste hospitalière cantonale. Deux autres actions sont à l’étude : le renforcement de la mise en réseau du système de soins ainsi que l’amélioration et le contrôle de la qualité. Au-delà des économies recherchées, ces mesures visent à améliorer la qualité de prise en charge des patients neuchâtelois.

    Communiqué de presse

    Ambulatoire avant stationnaire

    gestion des quantités dans les hôpitaux hors liste hospitalière

  • 26.03.2018

    Initiative "H+H" : Modalités de mise en oeuvre transmises au Grand Conseil

    ​Le Conseil d’État a adopté le rapport par lequel il soumet au Grand Conseil les modalités de mise en œuvre de l’initiative « Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires » (initiative H+H). Avec une nouvelle loi et plusieurs décrets, le Conseil d’État propose notamment la création de trois sociétés anonymes chargées d’exploiter les hôpitaux publics neuchâtelois et concrétisant le volet « autonomie » de l’initiative. Il appartiendra dès lors à leurs futurs organes dirigeants d’assurer la complémentarité entre ces hôpitaux. La sécurité sanitaire restera quant à elle la préoccupation prioritaire du Conseil d’État, qu’il assurera notamment en veillant au respect des règles de la planification hospitalière. Le Conseil d’État propose enfin le rejet de l’initiative « Pour une maternité dans les Montagnes neuchâteloises ».

    Rapport H+H du Conseil d'État au Grand Conseil

  • 29.01.2018

    Hospitalisations hors canton - Nouveaux tarifs de référence 2018

    ​Le Conseil d'État a approuvé les tarifs de référence 2018 applicables en cas d'hospitalisation hors canton pour convenance personnelle

    Pour plus de détails : lien

  • 22.11.2017

    Initiative "Pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires" : mise en œuvre la plus rapide possible voulue par le Conseil d'État

    ​Le Conseil d’État a pris connaissance des propositions du GT H+H et les rend publiques ce jour. Il en proposera au Grand Conseil la mise en œuvre par étapes, de façon à concrétiser le plus rapidement possible les éléments les plus significatifs tout en prenant le temps nécessaire à un processus de scission qui s’annonce complexe, long et risqué. Cette volonté implique un calendrier en deux phases dont la première consiste à proposer en mars 2018 la création d’une société anonyme chargée d’exploiter un hôpital de soins aigus dans les Montagnes neuchâteloises.

    Communiqué de presse
    Rapport final H+H