Hôpitaux et institutions psychiatriques

Hôpitaux et cliniques

Les hôpitaux, cliniques et maison de naissance suivants sont installées dans le canton de Neuchâtel : 

  • Réseau hospitalier neuchâtelois RHNe (anciennement HNE)
  • Centre neuchâtelois de psychiatrie CNP
  • SMNH SA - Hôpital de la Providence, Neuchâtel (anciennement GSMN)
  • SMNH SA - Clinique Montbrillant, La Chaux-de-Fonds (anciennement GSMN)
  • Clinique Volta SA, La Chaux-de-Fonds
  • Maison de naissance Tilia

L'exploitation d'un établissement sanitaire est soumise à une autorisation d'exploiter délivrée par le Département des finances et de la santé. Celui-ci vérifie le respect des exigences édictées par le Règlement sur l'autorisation d'exploiter et la surveillance des institutions, notamment en matière de direction (administrative et médicale), de personnel soignant (qualification), des équipements techniques, de l'hygiène et des normes architecturales.

Sur ces pages, des informations spécifiques sont données concernant les institutions de droit public que sont le RHNe et le CNP, sur les hospitalisations hors canton, sur la planification hospitalière et sur les tarifs hospitaliers.

Les informations concernant la liste hospitalière cantonale et les mandats de prestations en vigueur pour des hospitalisations dans le cadre de la LAMal se trouvent sur la page consacrée à la planification hospitalière.
 

Actualités

 
  • 28.06.2021

    Attribution d'un mandat pour le groupe de prestations de réadaptation pulmonaire au RHNe

    ​Le Conseil d’État a adopté, le 19 mai 2021, un arrêté portant modification à l’actuelle liste hospitalière neuchâteloise par lequel il attribue un mandat de prestations au Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) pour des soins de réadaptation pulmonaire. L’octroi d’un second mandat pour ce groupe de prestations, en sus de celui attribué à ce jour à l’Hôpital du Valais (HVS), vise à combler un manque constaté lors de l’élaboration de la liste hospitalière actuellement en vigueur. Cette lacune a été confirmée avec le constat que la population neuchâteloise recourt moins souvent à cette prestation en comparaison nationale bien que l’accès à celle-ci soit prévue par la LAMal. Ceci démontre que pour cette prestation, le facteur de proximité est prépondérant. Le RHNe dispose d’ores et déjà d’une large expérience dans de nombreux autres domaines de la réadaptation. Il est prévu que cette prestation soit délivrée dès l’automne 2021. Elle permettra également de répondre à des besoins additionnels résultant du traitement des cas de « Covid-longs ».

    Liste hospitalière dès le 1er octobre 2021

  • 06.04.2021

    Rapport sur la planification hospitalière 2023 : le Conseil d’État adopte le rapport concernant la deuxième étape de la planification hospitalière neuchâteloise relatif aux conditions-cadres

    ​En date du 29 mars 2021, le Conseil d’État a adopté un rapport adressé au Grand Conseil sur les conditions-cadres relatives à la planification hospitalière neuchâteloise 2023, à l’appui d’un projet de loi portant modification de la loi de santé.
    Il s’agit de la deuxième étape (sur trois) du processus d’élaboration de la planification hospitalière neuchâteloise applicable dès l’année 2023.
    Le Conseil de santé et la plupart des participant-e-s à la consultation externe se sont exprimé-e-s de façon favorable. Les principales remarques reçues ont été prises en compte dans le rapport soumis au Grand Conseil.
    Le planning prévoit que la consultation sur la troisième étape de la planification, à savoir l’avant-projet de rapport sur la liste hospitalière 2023, ait lieu au cours du premier semestre 2022, afin que le Conseil d’État adopte la liste hospitalière 2023 au cours du 3ème trimestre 2022.

    Page internet Planification hospitalière

    Rapport du Conseil d'État au Grand Conseil

  • 08.02.2021

    Planification hospitalière neuchâteloise 2023 : ouverture de la consultation sur l’avant-projet de rapport du Conseil d’État au Grand Conseil concernant la planification hospitalière neuchâteloise 2023 – 2e partie : conditions cadres

    ​Malgré la crise sanitaire COVID-19, le calendrier des travaux de planification hospitalière a pu être maintenu.
    Dès lors, l'avant-projet de rapport du Conseil d'État au Grand Conseil concernant la planification hospitalière neuchâteloise 2023 – 2e partie : conditions cadres, à l'appui d'un projet de loi portant modification de la loi de santé est soumis à consultation aux partenaire concernés, du 8 février au 5 mars 2021.
    Les résultats de la consultation seront présentés dans le rapport du Conseil d'État au Grand Conseil. 

    Lien vers l'avant-projet de rapport

  • 10.12.2020

    Report de la consultation sur l’avant-projet de rapport du Conseil d’État au Grand Conseil sur les conditions et critères à remplir pour figurer sur la liste hospitalière neuchâteloise 2023

    ​Le Département des finances et de la santéS et le service cantonal de la santé publique mobilisant une grande partie de leurs ressources à la gestion de la crise sanitaire COVID-19, la consultation sur l’avant-projet de rapport du Conseil d’État au Grand Conseil sur les conditions et critères à remplir pour figurer sur la liste hospitalière neuchâteloise 2023 est reportée au 1er trimestre 2021.

    Page internet Planification hospitalière

  • 01.12.2020

    Rapport sur la planification hospitalière 2023 : le Conseil d’État adopte le rapport sur l’évaluation des besoins en matière de soins hospitaliers stationnaires

    En date du 25 novembre 2020, le Conseil d’État a adopté un rapport adressé au Grand Conseil sur l’évaluation des besoins en matière de soins hospitaliers stationnaires.
    Il s’agit de la première étape (sur trois) du processus d’élaboration de la planification hospitalière neuchâteloise applicable dès l’année 2023.
    Le Conseil de santé et les participant-e-s à la consultation externe s’y sont montré-e-s favorables. Le rapport soumis au Grand Conseil tient compte des principales remarques.
    La consultation sur la deuxième étape de la planification, à savoir l’avant-projet de rapport sur les conditions et critères à remplir pour figurer sur la liste hospitalière 2023, sera réalisée à la fin de l’année.
    Ce n’est qu’après ces deux étapes que l’appel d’offres pourra être lancé permettant ensuite au Conseil d’État d’adopter la liste hospitalière 2023.

    Page internet Planification hospitalière

    Rapport du Conseil d'État au Grand Conseil