Journées européennes du patrimoine

Signature (Lotus Note) 600x120px.jpg

2020: Les neuchâtelois etaient au rendez-vous

Ils ont exploré les multiples façons de prendre de la hauteur !

Munis d’une réservation, en petits groupes et dûment masqués, 873 visiteurs se sont offerts de belles découvertes patrimoniales dans le canton de Neuchâtel, malgré la pandémie et la récente annulation de plus d’un tiers des visites en raison de l’exiguïté de certaines tours et de quelques clochers (clocher de l'Eglise rouge, tour des Prisons, tour de l'OFS à Neuchâtel, clocher de la Bibliothèque à La Chaux-de-Fonds et château des Monts au Locle). L’édition 2020 des Journées européennes du patrimoine a pu néanmoins se dérouler agréablement. À La Chaux-de-Fonds (puits de Pouillerel, « gratte-nuages » du Pod, Maison blanche, Musée de l’horlogerie et Club 44), à Valangin (château) et au Landeron (Bourg et chapelle de Combes), le public a exploré la notion de verticalité et la variété de ses déclinaisons : des théories architecturales et urbanistiques aux petits détails qu’on ne remarque pas en passant devant ces édifices tous les jours !

Pod_03.JPGClub-44_03.JPG

Nous vous rappelons ...

... que par sa réservation, chaque visiteur s'est engagé à informer l'Office du patrimoine et de l'archéologie (OPAN@ne.ch ou +41 32 889 69 09) s'il développe des symptômes de la Covid 19 au cours des 10 jours qui suivent sa visite.

Nous vous remercions par avance de bien vouloir vous conformer aux consignes sanitaires et de sécurité mises en place cette année.


Verticalité !

Au terme de cette période de confinement, évoquer la verticalité peut paraître quelque peu présomptueux à ceux qui auront passé plusieurs semaines entre quatre murs, avec dans le meilleur des cas l'horizontalité d'une rue ou d'un morceau de paysage devant sa fenêtre. Et pourtant, évoquer la verticalité offre à nos esprits l'occasion de s'évader à la recherche de souvenirs, de dessiner de nouveaux projets et d'imaginer d'autres limites.

 Landeron_07.JPG POD_02.JPGPOD_16.JPG

La verticalité est depuis toujours l'un des symboles du pouvoir, qu'il soit religieux, politique ou économique, de ce qui sort du commun, ces tours que l'on rehausse au gré de l'évolution des ambitions, des moyens et des besoins. De fait, dans nos vies quotidiennes, les clochers, châteaux et silos ponctuent le paysage de nos campagnes, les tours d'habitation les quartiers de nos villes, tandis que tout amateur de patrimoine se rappelle avoir gravi d'interminables virets et viorbes, en comptant leurs marches pour proclamer fièrement un chiffre imposant en arrivant au sommet.

Le programme de l'édition 2020 des Journées européennes du patrimoine ne peut évidemment pas aborder tous ces thèmes en un week-end. La douzaine de manifestations qui vous sera proposée dans le canton présenteront quelques-uns des exemples les plus évocateurs de la verticalité à la mode neuchâteloise.

Collegiale_0017quatro.jpg   

Les visites 2019 pour rappel: osez la couleur !

Depuis un quart de siècle déjà, les Journées européennes du patrimoine constituent un rendez-vous annuel souvent haut en couleurs. En retenant délibérément la couleur pour thème, l'édition 2019 n'a pas fait exception !

Une palette de quinze visites ont permis à 2'720 visiteurs de s’imprégner de la richesse des couleurs que recèle le patrimoine neuchâtelois. En suivant les professionnels du patrimoine, ils ont porté un regard renouvelé sur la fameuse Pierre jaune de Neuchâtel, les parements intérieurs de la Collégiale, les vitraux de Lermite, ainsi que sur les qualités architecturales et chromatiques du Lycée Denis de Rougemont et du bourg du Landeron.

A Cressier, le public est tombé sous le charme de la maison et de l’atelier des peintres Jeanneret. Les visiteurs ont également exploré la puissance expressive de la couleur du Moyen Age à nos jours, à l’occasion des conférences données à la Collégiale et à la Maison blanche, lors des démonstrations proposées par les Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel et d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, sans oublier les visites interactives proposées par le Laténium et le Centre Friedrich Dürrenmatt.

Patrimoine matériel et immatériel ont dialogué au siège du Glossaire des patois de Suisse romande, dans la vallée de la Brévine, ainsi qu’au château de Valangin.

Le Corbusier citait souvent Fernand Léger : « L'homme a besoin de couleurs pour vivre, c'est un élément aussi nécessaire que l'eau et le feu ». Le programme neuchâtelois ne l'a en aucun cas le démentis.

Un rendez-vous annuel depuis 25 ans

Depuis 1994, les Journées européennes du patrimoine constituent l’une des principales occasions de rencontre et de dialogue entre professionnels et amateurs de patrimoine.

Chaque année, durant le deuxième week-end de septembre, ces journées permettent de visiter des monuments et des sites historiques souvent fermés au public, de découvrir sous un angle nouveau des lieux connus de notre patrimoine et de se familiariser avec les différents métiers qui contribuent à la préservation des biens culturels.

Quels sont les sites ouverts au public dans le canton de Neuchâtel depuis 1994 ?

Cressier_0001ter.JPG

CDN_web.jpg