Réseau (entretiens d'orientation)

Développé dans le cadre des travaux de la PMS, le rapport "Réseau et entretiens d'orientation" préconise la création d'un dispositif d'information, d'orientation à l'échelle cantonale, portée par un établissement de droit public. La finalité annoncée de ce dispositif est d'augmenter l'espérance de vie sans incapacité, par la détection et la prise en charge précoce et adaptée des personnes âgées pré-fragiles et fragiles.

Avant le développement à grande échelle, l'État a souhaité l'expérimenter sur un territoire du canton. C'est ainsi que l' Association Réseau Santé Social (AROSS) est créée en 2015 et chargée de tester la mise en œuvre dans les régions du Locle, des Brenets et du Val-de-Travers jusqu'en 2017.

L'AROSS regroupe les principaux acteurs du domaine socio-sanitaire. Ses principales missions sont d'informer, d'orienter et d'accompagner les personnes âgées dans le dispositif socio-sanitaire neuchâtelois. L'AROSS favorise également le fonctionnement en réseau des différents professionnels et ce, dans un cadre structuré.Au terme de ce projet-pilote, une évaluation sur la plus-value, l’acceptabilité et les premiers effets de ce dispositif a été confiée à l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP). Cet institut a procédé, de manière indépendante, à une étude quantitative et qualitative ainsi qu’à des enquêtes de satisfaction auprès des bénéficiaires et des partenaires de l’AROSS. Une comparaison du projet mis en place avec des données nationales et internationales a en outre été analysée, confirmant ainsi la pleine pertinence de mettre en place un tel dispositif dans notre canton.

En s’appuyant sur les conclusions favorables et les recommandations formulées par l’IUMSP, le département des finances et de la santé soutient un déploiement des activités de l’AROSS à l’échelle cantonale d’ici 2019. Ces travaux seront supervisés par le service cantonal de la santé publique.