Recensement géographique (GéoAcorda)

Pour le canton de Neuchâtel, le recensement géographique des parcelles se fait par GeoACORDA, un outil intégré dans ACORDA, le guichet informatique déjà utilisé pour le recensement.

Chaque exploitant est tenu de dessiner le polygone de chaque parcelle culturale agricole annoncée dans le recensement parcellaire. Le système détermine ensuite la surface brute de chaque parcelle ainsi que sa SAU (par intersection avec la couche SAU, basée sur la couverture du sol de la mensuration officielle).

Pour les parcelles situées hors des cantons Acorda (NE JU VD GE) et pour celles sur France, le système détermine la surface brute. La SAU sera égale à la surface brute. Les corrections seront apportées ultérieurement.

ACORDA - Surfaces

Désormais, les surfaces ne peuvent plus être saisies lors de la création ou de la modification de parcelles. C'est lors du dessin du polygone relatif à la parcelle que les surfaces sont calculées. 

ACORDA - Correction des pentes

Pour le recensement 2019, les pentes sont calculées sur la base du polygone dessiné. Selon l'affectation, la surface en pente est ajoutée directement à la parcelle et elle ne peut pas être modifiée

Dans la circulaire pour le recensement 2018, nous avions annoncé que les pentes seraient calculées et mises à jour dans la base ACORDA. Ce calcul a été effectué par intersections des données pentes de la Confédération et des polygones (parcelles) du recensement 2018. Cette mise à jour répond à une demande de l’OFAG et concerne l’ensemble du territoire helvétique.

https://www.blw.admin.ch/blw/fr/home/politik/datenmanagement/geografisches-informationssystem-gis.html