Revitalisation des cours d'eau

L'art. 4 de la loi fédérale sur la protection des eaux (LEaux) définit la revitalisation comme le rétablissement, par des travaux de construction, des fonctions naturelles d'eaux superficielles endiguées, corrigées, couvertes ou mises sous terre.

Les cantons sont désormais tenus d'élaborer des programmes de revitalisation de leurs cours d'eau sur une durée de 20 ans et de les mettre en œuvre, afin de préserver et de restituer durablement le caractère naturel de leur réseau hydrographique.

Pour cela, ils bénéficient du soutien technique et financier de la Confédération.




Planification stratégique de la revitalisation des cours d'eau du canton

La planification stratégique de la revitalisation des cours d'eau du canton de Neuchâtel a été achevée et adoptée par le Conseil d’Etat par voie d'arrêté en décembre 2014. La Confédération l'a validée en 2015 et celle-ci a été inscrite dans le Plan directeur cantonal en 2016 afin de l'intégrer aux outils d'aménagement du territoire, tel que prescrit par la Confédération.

Cette étude prend en compte les 370 km de réseau hydrographique du territoire neuchâtelois et est basée sur la méthodologie de l'aide à l'exécution développée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Les résultats de l'étude ont mis en évidence tous les secteurs dont la revitalisation serait pertinente sur le territoire cantonal. Enfin, les tronçons des cours d'eau à revitaliser prioritairement durant les vingt prochaines années ont été déterminés.

Le rapport et les plans de la planification stratégique pour les rivières neuchâteloises sont à disposition des communes et des usagers.

 

Projets

1. Revitalisation du Seyon aux Prés Maréchaux, commune Val-de-Ruz

2. Revitalisation du Vivier, commune de Cortaillod

3. Revitalisation des embouchures du delta de l'Areuse, commune de Cortaillod

.

Revitalisation du Seyon aux Prés Maréchaux, Commune de Val-de-Ruz

Objectifs du projet:

Date de réalisation: juillet - novembre 2016



Revitalisation du Vivier, commune de Cortaillod

Le Vivier prend sa source dans l’Areuse et est alimenté par une vanne automatique au seuil des Esserts. Le débit dans le Vivier est donc presque constant et n’est pas soumis aux crues.


Objectifs du projet:

  • Rétablir la migration piscicole
  • Récréer des rives naturelles
  • Diversifier les milieux favorables à la faune et à la flore
  • Aménager des épis déflecteurs afin de modifier le tracé rectiligne du Vivier
  • Assainir le seuil hydroélectrique

Périmètre d'étude:

Date de réalisation: juin - octobre 2018


Revitalisation des embouchures du delta de l'Areuse, commune de Cortaillod

Ce projet de revitalisation comprend les embouchures des deux bras du Vivier, nommées Vivier I et Vivier II, ainsi que les embouchures des trois bras de la Tertillière, nommées Tertillière I, Tertillière II et Tertillière III. Les limites du périmètre du projet s’étendent de la zone industrielle au Nord, au lac de Neuchâtel au Sud. Le périmètre englobe les cinq embouchures ainsi que le site de reproduction des batraciens d’importance nationale (IBN NE 107).

Objectifs du projet:

  • Rétablir la migration piscicole
  • Créer des mares temporaires peu profondes
  • Récréer des rives naturelles
  • Supprimer les places d’amarrage
  • Diversifier les milieux favorables à la faune et la flore

Périmètre d'étude:


Le Vivier, état actuel

Date de réalisation prévue: été 2019