Prix interculturel neuchâtelois "Salut l'étranger"

Le prix Salut l'étranger célèbre les 25 ans d’engagement du Forum « Tous différents – Tous égaux »

Le prix interculturel neuchâtelois Salut l'étranger, remis pour la première fois à un seul lauréat, salue la pérennité d'un engagement et d'une mobilisation sans faille tant des associations, des institutions et des citoyen-ne-s au quotidien et en particulier autour de la Semaine neuchâteloise d'actions contre le racisme.

Vingt-sept candidatures avaient été présentées au jury du prix, présidé par Monsieur Roland Debély, également président de la Communauté pour l'intégration et la cohésion multiculturelle (CICM) et composé de Mme Mireille Tissot-Daguette, Mme Sandrine Keriakos, M. Souhail Latrèche, M. Christian Mermet.  Le Forum « Tous différents – Tous égaux », retenu à l'unanimité des membres, a reçu un chèque d'un montant de 7'000 francs lors de la cérémonie officielle qui s'est tenue le 17 décembre 2020 au Château de Neuchâtel. Le conseiller d'État Jean-Nathanaël Karakash leur a transmis les félicitations du gouvernement.

Le chef du Département de l'économie et de l'action sociale, qui remettait ce prix pour la dernière fois, a rappelé que la 26e édition du prix s'inscrivait dans le cadre d'une série de célébrations multiples : les trente ans de la politique d'intégration interculturelle du Canton de Neuchâtel, les 25 ans du Forum « Tous différents – Tous égaux » mais aussi les 55 ans de la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Rappelant le contexte d'une large mobilisation mondiale contre le racisme et les discriminations, il a ajouté combien l'engagement de la société civile était essentiel pour lutter contre ces fléaux et pour affirmer et préserver, surtout en période de crise, l'idéal des droits humains et les fondements de la démocratie.

Salut_Logo_FINAL.png


Lauréat 2020

Le Forum « Tous différents – Tous égaux » (FTDTE) a été créé en 1995, suite à la Campagne du Conseil de l'Europe contre le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme et l'intolérance. Il est composé de bénévoles, de représentant-e-s d'associations et d'institutions neuchâteloises désireux de s'engager dans la lutte contre le racisme et dans la promotion des droits humains. Chaque année, autour de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale (21 mars), le FTDTE collabore avec le service de la cohésion multiculturelle (COSM) pour organiser la Semaine neuchâteloise d'actions contre le racisme (SACR).

La SACR a pris depuis quelques années une ampleur sans précédent et exceptionnelle, fédérant autour de cet évènement une multitude d'acteurs sur l'ensemble du canton. Cette année, plus de 82 partenaires devaient ainsi proposer une action et/ou un évènement pendant la SACR (Elle a été reportée en septembre 2020 en raison de la pandémie, proposant une trentaine d'actions). La diversité et le nombre des acteurs qui génèrent ce mouvement permet un impact exceptionnel au sein de la société civile et une meilleure conscientisation des fléaux qui minent la cohésion sociale.

Chaque année, cette mobilisation permet de sensibiliser la population neuchâteloise aux réalités du racisme et des discriminations et de rappeler les principes de l'état de droit, les valeurs d'égalité, d'égale dignité et de bien-être pour tou-te-s. Les termes qui définissent la politique d'intégration interculturelle du canton de Neuchâtel, pionnière en Suisse et reconnue au-delà des frontières nationales.