Plages



   

Qui est responsable des plages ?

Les communes désignent les lieux de leur territoire qui sont considérés comme plages publiques. Elles en surveillent la salubrité tandis que le SCAV y contrôle la qualité de l'eau. Toutes les plages publiques du Littoral font l'objet d'une analyse mensuelle de mai à août.
 

Évaluation de la qualité de l'eau

La qualité de l'eau est jugée selon les Recommandations concernant l'analyse et l'évaluation de la qualité des eaux de baignade de l'Office fédéral de la santé publique et de l'Office fédéral de l'environnement, établies sur la base de la directive européenne 2006/7/CE.
Les bactéries E. Coli et les entérocoques intestinaux servent à évaluer les eaux. La classification est effectuée selon le tableau ci-dessous.
 

État des plages

Classe A : aucun risque pour la santé
Classe B : aucun risque pour la santé
Classe C : éventuel risque pour la santé
Classe D : risque pour la santé


État des plages au mois d'août 2018

LacsLocalitéPlageClasse
NEUCHÂTELVAUMARCUSBaignade du portA
 SAINT-AUBINPlage communaleA
 GORGIERDébarcadère Chez-le-BartA
 BEVAIXPointe du Grain ouestA
 CORTAILLODPlage communaleA
 BOUDRYPlage communaleA*
 COLOMBIERPlage Robinson estA*
  Paradis plageA*
 AUVERNIERLimite communale ouestA*
  Plage communaleA*
 NEUCHÂTELBaignade de Serrières piscineA
  Baignade de Serrières estA
  Plage SuchardA
  Quai OsterwaldA
  Jeunes-Rives plageA
  Jeunes-Rives est / universitéB*
  Nid-du-Crô ouestA
  Nid-du-Crô plage piscineA
  Plage des enfantsA
  Plage des Gouttes-d'OrA
 HAUTERIVEPlage communaleA
 SAINT-BLAISEBaie N°3 ouestA
  Plage estB
 LA TENELa Tène plageB
BIENNELE LANDERONPlage du nouveau portB
  Ponton au sud de la piscineA
  Camping des MélèzesA

*: la qualité de l'eau peut se dégrader temporairement après un épisode de fortes pluies en raison du déversement d'eaux non épurées. Il est conseillé d'attendre 24 heures après la fin des pluies pour se baigner.

Dermatite du baigneur ("pou de canard")

Lors de fortes chaleurs (température de l'eau supérieure à 20°C) dans des eaux peu profondes riches en végétation , il y a un risque d'apparition de la "dermatite du baigneur" .

Cette dermatite est due à une larve d'un parasite des oiseaux aquatiques (couramment appelé "pou du canard") et provoque une réaction bénigne. Afin d'éviter ce type de dermatite, il est recommandé de se doucher après le bain et de s'essuyer énergiquement.

Si malheureusement, la larve pénètre dans votre peau et ne veut plus vous quitter, vous ressentirez les symptômes suivants : dans un délai de 10 à 24 heures, apparition d'une éruption erythémateuse et oedémateuse de 3 à 8 mm de diamètre puis, à partir de 72 heures, l'éruption cède la place à d'épaisses papules qui disparaissent sans laisser de trace après 10 à 20 jours. Il faut absolument éviter de se gratter pour éviter des infections bactériennes secondaires et ...souffrir en silence !