Nos compétences analytiques

Dans le cadre de l'accord intercantonal romand réglant la collaboration entre les SCAV, Neuchâtel a développé notamment les compétences analytiques suivantes en matière de denrées alimentaires.

 

Toxines marines

 

 
Les moules, huitres, coquilles St-Jacques ou coques peuvent accumuler des toxines provenant d'algues microscopiques. La consommation de ces mollusques contaminés engendre un risque important pour le consommateur qui justifie un contrôle de ces produits depuis la production jusqu'au point de vente.

 

Symptômes

Les toxines marines sont réparties en 3 groupes:

  • Les toxines diarrhéiques induisent des troubles gastro-intestinaux (diarrhées, nausées et vomissements) dans un délai de 2 à 18 heures après ingestion. Elles sont la cause la plus fréquente d'intoxications.
  • Les toxines amnésiantes provoquent également des troubles gastro-intestinaux mais aussi des pertes de mémoire temporaires ou permanentes.
  • Les toxines paralysantes provoquent rapidement des fourmillements des extrémités des membres et des engourdissements du visage, des bras et des jambes, ainsi que des nausées et vertiges.

Surveillance

Le SCAV est le laboratoire officiel suisse expert pour l'analyse des principales toxines marines. Il a participé à la validation des méthodes d'analyses en collaboration avec le laboratoire de référence européen pour l'analyse des biotoxines marines (CRLMB) à Vigo en Espagne.

Le SCAV surveille la teneur en toxines marines dans les mollusques en effectuant, en collaboration avec les autres cantons, des prélèvements et analyses chez les importateurs et aux points de vente. En cas d'alerte en Suisse par le système d'alerte rapide européen (RASFF), il intervient pour effectuer les analyses requises.

Nouvelle cause d'intoxication alimentaire

Normalement confinée aux régions tropicales, la ciguatera, intoxication par la toxine marine ciguatoxine, est apparue en Allemagne en 2013. Cette intoxication est due à la consommation de poissons herbivores des massifs coraliens ayant ingéré des algues contenant cette toxine. Si ces poissons sont mangés par des poissons prédateurs, les toxines s'accumulent dans ces poissons carnivores et peuvent se retrouver dans l'alimentation humaine. Le vivaneau, le barracuda et le mérou sont impliqués dans l'apparition de cette intoxication alimentaire en Europe et aux Etats-Unis. En raison des échanges mondiaux de poissons, une augmentation de l'incidence de ce type d'intoxication est à prévoir.

 

Absinthe

Absinthe, Fée verte ou La Bleue, ces dénominations revêtent le caractère de dénominations traditionnelles pour cette eau-de-vie associée au Val-de-Travers et en voie d'enregistrement comme indications géographiques protégées (IGP).

 

 
Le cahier des charges pour la production d'absinthe IGP n'autorisant qu'un emploi limité de plantes et imposant la présences de certaines, le SCAV contrôle par analyse le respect de ces pratiques. Il mesure aussi la teneur totale en thuyone car cette substance est réglementée par une concentration à ne pas dépasser.
La surveillance s'effectue, en collaboration avec les autres cantons romands, par des prélèvements et analyses auprès des fabricants, importateurs ainsi qu'aux points de vente.
Alors que le droit suisse définit l'absinthe (ordonnance sur les boissons alcooliques, art. 80)  le droit européen ne le fait pas. Cette lacune devrait prochainement être comblée.
  

Identification d'espèces par biologie moléculaire

Les analyses génétiques (dites aussi analyses de biologie moléculaire) sont de plus en plus utilisées dans des domaines aussi différents que la police scientifique, la médecine, l’archéologie ou les denrées alimentaires.

La mise au point de la technique PCR a permis d'obtenir une empreinte génétique des espèces présentes dans une denrée ou de les détecter spécifiquement dans un mélange, même si cette denrée est cuite, marinée ou a subi d'autres traitements.

La détermination de l'authenticité des espèces animales ou végétales permet de lutter contre la tromperie du consommateur. En effet, il arrive que certaines espèces soient substituées par d'autres moins chères et/ou de moins bonne qualité.

Les techniques de biologie moléculaire sont appliquées par le personnel spécialisé du SCAV, entre autres dans les prestations suivantes:

 

Détermination des espèces animales

Pour ce qui concerne les espèces animales, nous sommes actifs dans les domaines suivants :

  • L'identification d'espèces de poissons sur des filets, poissons entiers ou sur des préparations de poissons. Une base de données recense les poissons pour lesquels nous disposons d'un échantillon authentique ainsi que son empreinte génétique nécessaire à son identification.
  • L'identification des espèces de thons en conserve.
  • L'identification des espèces de crustacés.


 

  • L'identification des espèces à l'origine du caviar.
  • La recherche de la présence de mollusques dans une denrée préparée.
  • L'identification des espèces dans le domaine des viandes et la recherche d'ingrédients non déclarés de porc et/ou bœuf-veau et/ou mouton-agneau et/ou volaille dans :
    • Le gibier
    • Les viandes et produits à base de viandes
    • Le jambon (mise en évidence de la présence d'ingrédients incompatibles avec l'appellation « jambon »).
  • L'authenticité du lait utilisé pour la fabrication de fromages désignés comme "au lait de chèvre", "de brebis" ou "de bufflonne".
  • La recherche d'ingrédients carnés de mammifères et/ou volailles dans des plats annoncés végétariens, ovo-végétariens, lacto-végétariens et végétaliens.

 

Authenticité d’espèces végétales et de champignons

Pour ce qui concerne les végétaux et les champignons, nos activités portent sur :

Pour ce qui concerne les végétaux et les champignons, nos activités portent sur :

  • L'authenticité du riz Basmati: il s'agit de déterminer si un échantillon de riz étiqueté "Basmati" contient une variété pure ou est mélangé avec d'autres variétés de riz de moindre valeur. Les différentes variétés présentes sont déterminées de façon quantitative.

 

  • L'authenticité de pâtes alimentaires au blé dur (recherche de blé tendre non déclaré).
  • L'identification de l'espèce de truffe présente dans une denrée.
  • L'authenticité du safran (Crocus sativus).

 

Détection de micro-organismes

Des méthodes d'analyse pour la recherche qualitative de micro-organismes pathogènes par PCR en temps réel sont utilisées en routine. Nous nous intéressons plus particulièrement aux:

  • Salmonella spp.
  • Listeria monocytogenes
  • Escherichia coli pathogènes
  • Cryptosporidium parvum dans l'eau
  • Légionelles dans les bassins à bulles et les douches publiques

 

Publications scientifiques

  • Thomas B. Bucher, Françoise Fridez & René Köppel. Duplex real-time PCR for the determination of non-Basmati rice in Basmati rice (Oryza sativa). European Food Research and Technology (Zeitschrift für Lebensmittel-Untersuchung und Forschung A). 2013.
  • Carli A, Fridez F., Piasenti G., Lorenzo M. (2011). "Bolzano: II "Rosengarten" dei gamberi". IL PESCE, Nr 1, 2011.
  • Eugster A., Ruf J., Rentsch J., Hübner P., Köeppel R. (Mai 2008). "Quantification of beef and pork fraction in sausages by real-time PCR analysis: results of an interlaboratory trial", European Food Research and Technology, 227 (1), 17-20.
  • Eugster A., Ruf J., Rentsch J., Köeppel R. (Novembre 2009). "Quantification of beef, pork, chicken and turkey proportions in sausages: use of matrix-adapted standards and comparison of single versus multiplex PCR in an interlaboratory trial", European Food Research and Technology, 230 (1), 55-61.
  • Palak K. Panchal, Pierre Bonhôte, Mark S. Dworkin, "Food Safety Knowledge among Restaurant Food Handlers in Neuchâtel, Switzerland", Food Protection Trends, vol. 33, no. 3, pp. 133-144, May 2013.