Eaux industrielles

Introduction

Les stations d'épuration (STEP) sont prévues pour traiter les eaux des ménages. Leur charge organique doit être facilement biodégradable, prévisible et stable. Les STEP sont dimensionnées en fonction du nombre d'habitants reliés.

Une activité artisanale ou industrielle peut avoir des rejets d'eau qui se différencient très fortement de ceux des ménages:

  • les volumes déversés sont très variables et parfois considérables
  • les teneurs en matière organique, phosphore et azote sont très différentes
  • elles contiennent généralement des substances nocives pour les égouts, le bon fonctionnement des STEP et l'environnement. Ces substances indésirables sont les acides/bases, métaux, hydrocarbures (ex. pétrole, benzine), solvants (halogénés ou non-halogénés), cyanures, pigments, …

 

Artisanat et industrie 

Une entreprise produisant des eaux industrielles doit obtenir une  autorisation pour les rejeter. Cela se fait généralement lors d'une demande de permis de construire. Pour être autorisés ces rejets doivent respecter un certain nombre d'exigences pouvant être atteintes par une installation de pré traitement qui nécessite d'être receptionnée par le service de l'énergie et de l'environnement. Selon les cas, un rapport annuel peut être exigé.

Recommandations pour le choix de produits désinfectants

Aide-mémoire : usinage des métaux

Peinture et environnement

Effluents, déchets et émissions dans le secteur de la peinture (mémento intercantonal)

 

Garages et carrosseries

Les garages, carrosseries, entreprises avec atelier de réparation, entreprise de transport, chantiers navals, garages de cycles et motos sont contrôlés du point de vue de la protection des eaux: stockage de liquides pouvant altérer les eaux, évacuation des eaux usées (lavage châssis et moteurs, élimination des déchets spéciaux (huiles, solvants, résidus de séparateurs…) et protection de l'air (utilisation de solvants, cabines de peinture…).
Concernant le rejet des eaux usées, plus de 260 appareils de traitement des eaux usées en 2016 (15 il y a 15 ans) sont en fonction et régulièrement contrôlés.
Aucun lavage (carrosserie) de véhicule à moteur n'est autorisé, hors d’une place spécialement aménagée.
Le service veille à ce que les normes en matière de protection des eaux, de l'air, de la lutte contre le bruit, la gestion des déchets spéciaux soient respectées. Il élimine les véhicules hors d'usage du canton et collabore avec les communes à l'évacuation des véhicules abandonnés sur tout le territoire.
 
Directive neuchâteloise
Aide à l'application pour les établissements de la branche automobile et des entreprises assimilées (cantons romands et tessinois)
Liste des laboratoires de prélèvements des eaux de garage
 

Navigation et ports

Afin de maintenir les embarcations en  bon état, des travaux d'entretien doivent être régulièrement effectués. Qu'il s'agisse de la coque, de la mécanique ou des superstructures, ces travaux génèrent des déchets. Effectués sans précaution, ou à des endroits inappropriés, ils peuvent entraîner une pollution de l'environnement.

Pendant les phases d'entretien, il convient donc de prendre toutes les mesures de protection pour éviter une atteinte aux sols, aux eaux superficielles, aux eaux souterraines, ainsi qu'aux stations d'épuration (STEP). Ces prescriptions s'appliquent à tous les propriétaires d'embarcations et aux entreprises effectuant des travaux à l'extérieur des chantiers navals.

Chantiers navals

Les chantiers navals sous soumis aux mêmes directives que les entreprises de la branche automobile.
Navigation de plaisance: aide à l'application en matière de protection de l'environnement (en allemand)