Permis de chasse

En dehors des périodes de protection, certaines espèces animales peuvent être prélevées, dans un cadre précis et des limites bien définies.
Pour pouvoir chasser, il faut être en possession d'un permis de chasse, d'une autorisation annuelle de chasse et se conformer aux directives de la section Faune du service de la faune, des forêts et de la nature. Chaque animal tué doit être inscrit dans le carnet de contrôle (espèce, sexe, date et lieu du tir). En plus, des contrôles de tous les chamois, chevreuils, lièvres et sangliers tirés sont effectués par les gardes-faune. Ces renseignements sont indispensables pour la gestion des populations, en complément des analyses des recensements effectués par les gardes-faune auxiliaires.
La loi sur la faune sauvage, du 7 février 1995, son règlement d'exécution, du 27 novembre 1996, et le règlement de chasse, du 27 novembre 1996, fixent les modalités générales de la chasse. L'arrêté annuel concernant l'exercice de la chasse précise les détails de la chasse, modifiables d'année en année, selon les conditions de l'évolution des animaux.
 
Référence: Règlement de chasse, du 27 novembre 1996

 

Comment obtenir un permis de chasse?

Marche à suivre:
Faire une demande avant le 30 juin, sur formule officielle dûment remplie et signée, accompagnée d'un extrait du casier judiciaire et d'une photographie au :
 
Service de la faune, des forêts et de la nature, section Faune
Rue du Premier Mars 11
2108 Couvet
Tél. 032 889 67 70 Fax  032 889 60 80
 
Conditions: 
  • Habiter le canton, puis:
  • Suivre une formation théorique et pratique d'une année, organisée par la Fédération des chasseurs neuchâtelois, selon les directives de la section faune du SFFN,
  • Réussir l'examen d'aptitude à la chasse, à passer devant la Commission d'examen et organisé par la section faune du SFFN, en principe chaque année.
 

Comment obtenir une autorisation annuelle de chasse?

Marche à suivre:
Faire la demande sur formule officielle (formulaire téléchargeable à droite) dûment remplie et signée, avant le 1er mai au :
 
Service de la faune, des forêts et de la nature, section Faune
Rue du Premier Mars 11
2108 Couvet
Tél. 032 889 67 70 Fax  032 889 60 80
 
Une facture est envoyée au requérant. Il faut obligatoirement payer le prix de l'autorisation annuelle au moyen du bulletin de versement l'accompagnant. L'autorisation est envoyée par la poste dès réception du paiement.
Attention: aucun permis n'est délivré sur place.
 
Conditions:
  • Participation à un tir d'entraînement organisé par la Fédération des chasseurs neuchâtelois, selon les directives de la section faune du SFFN,
  • La Fédération des chasseurs envoie à la section faune du SFFN la liste des personnes ayant effectué leur tir pour le 1er août de l'année en cours
  • Avoir chassé au moins une fois durant les cinq dernières années.
Un arrêté annuel concernant l'exercice de la chasse fixe les autres modalités de la chasse.
 

Comment obtenir une autorisation temporaire de chasser pour les invités?

Marche à suivre:

Les autorisations temporaires de chasser pour les invités sont valables un jour. Elles sont vendues par le Service de la faune, des forêts et de la nature (SFFN) au prix de 50 francs l'unité (commande par téléphone ou email possible).

Elles sont délivrées avec une facture, le chasseur accompagnant ou son invité ayant la charge de la régler avant l'exercice de la chasse.

L'autorisation temporaire de chasser n'est dorénavant plus complétée préalablement par le SFFN. Le chasseur accompagnant est donc libre de choisir son invité et la date à laquelle il souhaite l'inviter.

Les autorisations temporaires de chasser sont limitées comme suit :

  • un invité peut obtenir 5 autorisations par saison au maximum ;
  • un chasseur accompagnant ne peut pas accueillir plus d'un invité par jour et cinq par saison.

Conditions :

Pour pouvoir exercer la chasse dans le canton de Neuchâtel, l'invité doit :
  • être âgé de dix-huit ans révolus ;
  • être capable de discernement ;
  • être titulaire d'un certificat d'aptitude à la chasse ou d'un permis de chasse délivré par une autorité administrative suisse ou étrangère ;
  • être au bénéfice d'une assurance responsabilité civile en matière de chasse, à concurrence du montant minimal de la couverture fixée par le Conseil fédéral ;
  • ne pas être frappé d'une interdiction de chasser en vertu d'une décision prise par une autorité judiciaire ou administrative suisse ou étrangère.

Un arrêté fixe les autres modalités des autorisations temporaires de chasser.