Grands projets

Neuchâtel Mobilité 2030

 

Afin de permettre le développement économique et démographique du canton et d'assurer ses connexions au-delà de ses frontières, le Conseil d'État a établi sa stratégie en matière de mobilité à l'horizon 2030. Basée sur quatre piliers (RER neuchâtelois, routes nationales, routes cantonales, mobilité douce), la stratégie prénommée "Neuchâtel Mobilité 2030" doit rassembler les régions et les agglomérations et concrétiser la complémentarité des modes de transport. Elle s'appuie sur une planification financière réaliste et sur les nouveaux mécanismes financiers de la Confédération (FAIF et FORTA).

> Plus d'informations sur Neuchâtel Mobilité 2030

 

Réforme des institutions

 

La Réforme des institutions est l'un des projets phares du Programme de législature 2014-2017. Faire reconnaître le canton de Neuchâtel comme un espace unique inséré dans des territoires plus vastes passe par une refonte ambitieuse mais ciblée du système électoral. Pour concrétiser cette unicité, le Conseil d'État propose la suppression des districts et ainsi la création d'une seule circonscription électoral pour le pouvoir législatif cantonal. Le projet de réforme offre aussi l'opportunité d'envisager une diminution du nombre de députés (de 115 à 90) et d'abaisser le quorum à 6% (contre 10% aujourd'hui). De plus, la possibilité d'apparentem​ent est maintenue, pour permettre aux forces politiques actuellement représentées au Grand Conseil de continuer à l'être. Enfin, la proposition est faite de limiter le nombre de conseillères et conseillers communaux de la même commune pouvant siéger simultanément au Grand Conseil, cela afin de favoriser la diversité de la représentation politique. La réforme qui est proposée vise à concrétiser la vision "un canton, un espace". Se réformer de l'intérieur pour rayonner vers l'extérieur. Tel est l'objectif du Conseil d'État. A savoir la concrétisation d'un espace électoral unique, moteur et pierre angulaire d'un canton uni, résolument tourné vers l'avenir.

> Plus d'informations sur la Réforme des institutions ​​

 


 Soyons réglo! Campagne de sensibilisation pour prévenir les abus

ImageGrandsProjets.jpg 

Préserver un marché de l'emploi sain, assurer l'équité dans la fiscalité et conduire une politique sociale assurant un soutien aux personnes qui sont dans le besoin sont autant d'objectifs fondamentaux, partagés par l'État et les communes. Or, les situations d'abus sur le marché du travail, en matière fiscale ou dans le recours aux prestations sociales privent les collectivités de moyens, nuisent à la confiance et se font au détriment de la très grande majorité des citoyens et entreprises qui respecte les règles. C'est pourquoi le Conseil d'État entend lutter avec fermeté contre les abus de tous types, à travers une stratégie alliant prévention, détection, renforcement des contrôles et sanction. En parallèle, une vaste campagne de communication intitulée "Réglo" a été lancée pour sensibiliser la population et les entreprises aux risques et aux enjeux. Elle vise également à inciter les personnes en situation illicite à se mettre en règle sans tarder.
 
> Plus d'informations sur www.ne.ch/reglo
 

Nouvel Hôtel judiciaire à La Chaux-de-Fonds


Projet d’envergure pour toute l’agglomération neuchâteloise, le nouvel Hôtel judiciaire regroupera le tribunal d’instance, le ministère public et le secrétariat général des autorités judiciaires sur un seul site. L’emplacement choisi se trouve sur la place de la gare de La Chaux-de-Fonds, qui sera entièrement réaménagée dès 2014. Ce projet concrétisera la réorganisation complète des autorités judiciaires voulue par la nouvelle loi sur l’organisation judicaire. Il s’inscrit également dans la politique d’agglomération du canton.

> Plus d'informations sur le futur nouvel Hôtel judiciaire

 

Réforme de la fiscalité des personnes physiques

 

 
 

En 2012, le Grand Conseil a validé la mise en œuvre d'un certain nombre de mesures visant à restaurer l'attractivité du canton de Neuchâtel sur le plan fiscal. Les mesures s'adressent à la grande majorité des contribuables, avec un accent particulier pour les familles quel que soit leur niveau de revenu. La mise en œuvre des mesures a débuté en 2013 et se poursuivra, en principe jusqu'en 2019. La fiscalité neuchâteloise est ainsi appelée à baisser pendant 7 exercices.

> Plus d'informations sur la réforme de la fiscalité des personnes physiques