Références

AllerPlusLoin.png

Communes ayant mis en oeuvre des expériences d'école à journée continue

En Suisse, et depuis quelques années déjà pour certains cantons, les projets autour de l'école à journée continue fleurissent. Voici quatre exemples:

Ville de Zurich (ZH)

Il y a un quart de siècle déjà, la commission en charge de l'éducation à Zurich approuvait la tentative de mettre en place une école publique à journée continue. Dans cette optique, la ville de Zurich a mis au concours la possibilité d'être la ville-pilote et de nombreuses écoles se sont lancées le pari de mettre ce programme en place. En 2016, la ville lance donc un projet pilote d'horaire continu dans six de ses écoles et devient ainsi précurseur de la "Tagesschulen" (journée d'école en continue). Le succès a été tel que la commune a souhaité étendre le concept à 23 autres établissements.

D'ici à 2025, la ville entend introduire l'horaire continu dans toutes ses écoles. Elle serait la première ville de Suisse à généraliser cette prise en charge des élèves d'école primaire et secondaire toute la journée durant. Le projet Tagesschule 2025 s'est fixé trois objectifs: une justice éducative, l'optimisation de l'organisation de l'enseignement et l'amélioration de la compatibilité famille-travail. Ainsi, les enfants restent à l'école le midi les jours où ces dernier-ère-s ont cours l'après-midi, les écoles proposent des cours gratuits et volontaires, des offres de garde d'enfants illimitées sont disponibles et les écoles coopèrent avec des prestataires d'activités de loisirs.

Les porteur-euse-s du projet MAE se sont inspiré-e-s du modèle zurichois pour mettre en place le projet.


Val d'Anniviers (VS)

Dans le Val d'Anniviers, les enfants ne rentrent plus manger chez eux à midi depuis 1990, et gagnent un temps précieux. Avant l'introduction de ce nouvel horaire, certains élèves passaient, au total dans la journée, entre 2h et 2h30 dans les transports publics lorsqu'ils rentraient manger chez eux à midi. 

Les autorités ont donc choisi de passer à un horaire condensé afin de supprimer les transports de midi et ainsi diminuer la fatigue des enfants et de leur permettre de disposer de temps l'après-midi pour des activités sportives ou culturelles. La pause de midi a été raccourcie, tous les élèves mangent à la cantine et termines leurs leçons à 14h30, y compris le mercredi après-midi. Les élèves du secondaire ont cours jusqu'à 16h une fois par semaine pour atteindre les 32 périodes hebdomadaires. L'après-midi, les plus jeunes peuvent se rendre à l'unité d'accueil. Les plus grands ont du temps pour profiter des nombreuses activités musicales, culturelles et sportives proposées dans la vallée.


Thoune

En 1990, le Conseil municipal examine la possibilité d'introduire une école à journée continue dans un "avenir proche". Ce ne sera toutefois qu'en 2000, grâce à une impulsion supplémentaire du Grand Conseil de Thoune, que les choses commencent à bouger. Dans ce contexte, on mentionnera aussi l'élection de la conseillère nationale Ursula Haller au Conseil administratif (exécutif) de la commune et la mise en place (le 6 février 2001) d'une « commission spéciale pour les écoles à journée continue », formée de dix personnes, commission qui jouissait d'un large soutien des milieux politiques, ainsi que des milieux professionnels. Sous la direction de Ursula Haller, alors à la tête de la direction pour la formation et le développement, cette commission a élaboré entre février et août 2001 un concept détaillé d'école de jour continue incluant le financement. C'est grâce à l'efficacité de cette procédure que les enfants de Thoune disposent depuis la fin de l'été 2005 d'une école à journée continue.


Ville de Berne

La plus grande densité d'école à journée continue en Suisse allemande se trouve en ville de Berne. Son Parlement a demandé que l'école à journée continue devienne la norme et aujourd'hui, cette demande est presque réalisée: dans 15 des 19 districts scolaires, des écoles à journée continue ont été ouvertes. 14 d'entre elles sont facultatives. Celle de Berne-Ouest est obligatoire. Toutes les écoles à journée continue à Berne sont ouvertes jusqu'à 16h. L'offre pédagogique de cette ville a été complétée avec un projet lancé en 2003: « L'île des vacances ». Ces îles sont ouvertes pendant les vacances d'été et d'automne. Une lacune a ainsi été comblée. 


Références diverses

Média
DateTitreLien vers l'article
Avenir suisse05.10.2005L'école à journée continueLien
Arcinfo20.02.2020L'école à journée continue: ça marche chez euxLien
Heidi news10.09.2020L'"école à journée continue" gagne (très) lentement du terrain en SuisseLien