Prairies et pâturages secs

 

Les prairies et pâturages secs sont des milieux menacés qui abritent une flore riche ainsi que de nombreuses espèces animales.

Afin de renforcer leur protection, l'ordonnance sur la protection des prairies et pâturages secs (prairies sèches) d'importance nationale  (OPPPS) est entrée en vigueur le 13 janvier 2010. Elle a été révisée le 1er novembre 2017.

Dans le canton de Neuchâtel, 55 objets  figurent à l'Annexe 1 de l’OPPPS, pour une surface totale de 596 ha (moins de 1% de la surface totale du canton).

L’OPPPS a pour but de protéger et de développer les prairies et pâturages secs d'importance nationale dans le respect d'une agriculture et d'une sylviculture durables.

Une utilisation agricole extensive comme prairie de fauche ou comme pâturage assure le maintien de leur valeur naturelle, avec parfois des mesures additionnelles pour des espèces exigeantes. Dans ce cas, un accord est conclu entre le département et l’exploitant agricole, qui reçoit une indemnisation pour le travail ou les contraintes supplémentaires.

Une exploitation sylvicole adaptée vise à contenir l’embuissonnement et à éviter une couverture boisée trop importante.

Pour de plus amples informations vous pouvez consulter le site de l'office fédéral de l'environnement (OFEV) en cliquant sur le lien suivant: prairies et pâturages secs.