Familles d'accueil

Une visio-conférence pour les familles et foyers d'accueil le 30 mai

Le service des migrations (SMIG) est en contact avec ces personnes et familles d'accueil et s'efforce de répondre à leurs sollicitations et préoccupations. 

Pour renforcer ces échanges, une visio-conférence a été organisée le 30 mai prochain à 20h00, en présence de la cheffe du Département de l'emploi et de la cohésion sociale (DECS) et de représentant-e-s du service des migrations, du service de la santé publique et du service de l'enseignement obligatoire.

> Voir le communiqué de presse du 31 mai 2022

À télécharger

Informations partagées lors de rencontre en ligne du 30 mai 2022

Conseils et questions

Les personnes et familles d'accueil jouent un rôle central dans l'accueil des personnes qui ont fui la guerre en Ukraine. La Croix-Rouge neuchâteloise se tient à disposition afin d'orienter et de soutenir les familles d'accueil hébergeant des familles victimes de la guerre en Ukraine. 

La prestation est disponible par téléphone les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 14h à 16h au 032 886 92 00. 

Courriel: fah.ukraine@croix-rouge-ne.ch

Site internet: https://croix-rouge-ne.ch/


Indemnité forfaitaire

Après discussion avec les autres cantons, le canton de Neuchâtel a décidé de verser une indemnité forfaitaire aux familles d'accueil qui en feront la demande de 240 francs par mois pour l'accueil d'une personne seule et de 340 francs par mois pour l'accueil de deux personnes et plus. 

Plus d'informations


Aide sociale pour les personnes accueillies

A relever que les personnes accueillies peuvent bénéficier quant à elles de l'aide sociale en vigueur dans le domaine de l'asile (à titre d'exemple, une personne adulte touche un montant de 485 francs par mois d'aide matérielle pour son alimentation et ses dépenses courantes). Les primes de l'assurance maladie, les éventuels frais médicaux et frais dentaires d'urgence sont pris en charge par le SMIG. ​


Questions fréquentes

  • ​Les personnes doivent se rendre à l'office social de l'asile en second accueil (OSAS), rue des Charmettes 10c pour Neuchâtel et rue des Loges 3 pour La Chaux-de-Fonds.

    Pour celles et ceux qui bénéficient de l'octroi de protection par la Confédération et qui sont attribué-e-s au canton de Neuchâtel, l'aide matérielle est délivrée immédiatement. Pour les personnes n'ayant pas encore eu la possibilité de passer au centre de la Confédération, elles peuvent s'adresser à l'OSAS 20 jours après l'envoi du formulaire et pour toucher leur aide sociale 1 mois après l'envoi du formulaire.


  • Smig.ukraine@ne.ch ou au 032 889 63 11

    Le site Ukraine www.ne.ch/ukraine contient des informations importantes.


  • ​Oui, une assurance maladie est contractée pour eux dès l'octroi de la protection. 

    Les personnes sont invitées à passer d'abord par l'office sociale de l'asile en second accueil pour obtenir un document sur lequel y figure le numéro d'assuré. 

    Pour les personnes n'ayant pas encore eu la possibilité de passer au centre de la Confédération mais ayant déjà envoyé le formulaire, les factures doivent parvenir au Secrétariat d'Etat au Migrations (SEM) à l'adresse suivante : Factures médicales Ukraine, Quellenweg 6, 3003 Berne-Wabern. 

    S'agissant des frais dentaires, ce sont les soins d'urgence qui sont pris en charge pendant les 6 premiers mois, ensuite, les soins normaux mais aucun soin dit de confort.

    Flyer info-santé

  • ​L'État de Neuchâtel a fixé la contribution qui peut être versée aux familles d'accueil à titre d'indemnité pour les charges supplémentaires occasionnées. Les montants sont les suivants :

    • Subvention de 240 francs par mois pour l'accueil d'une personne,

    • Subvention maximum de 340 francs par mois pour l'accueil de deux personnes et plus.

    Sur demande, ces montants sont versés dès le mois suivant l'enregistrement à l'office sociale de l'asile en second accueil de la personne protégée dépendante de l'aide sociale.


  • ​Le permis S a une durée de 1 ans. Dans l'attente du rendez-vous biométrique (supérieure à 2 mois), une attestation peut être obtenue au service des migrations, Maillefer 11a, ouvert en matinée et mercredi après-midi.

  • ​Oui, ils peuvent travailler dès l'octroi de la protection Les employeurs trouveront toutes informations nécessaires sur la page de l'office de la main-d'oeuvre : +41 32 889 68 11 ; OMOE@ne.ch