Pompes à chaleur

Soigner le projet

Lors de la planification de l'installation d'une pompe à chaleur (PAC) air-eau et air-air, il faut attacher une grande importance à la problématique des nuisances sonores. Toutes les mesures de réduction du bruit devront être prises en compte de manière à limiter les nuisances sonores au maximum.
 

Respecter le voisinage 

Les immissions de bruit de la PAC devront doivent respecter les valeurs de planification définies dans l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) en appliquant le degré de sensibilité au bruit attribué aux zones limitrophes.

Le fonctionnement d'une pompe à chaleur air-eau est toujours responsable de bruit extérieur même lorsqu'elle est installée dans la maison (aspiration, rejet d'air à des débits importants par des sauts de loup). La problématique des bruits ​solidiens (dus au choc) devra aussi être prise en compte.

L'installation à l'extérieur d'une pompe à chaleur doit impérativement être planifiée selon les règles de l'art de manière à limiter au maximum les nuisances et à respecter les exigences légales en la matière. Ce type d'installation peut se révéler délicat selon la proximité des autres locaux sensibles au bruit ou des zones d'habitation potentiellement constructibles. Cette remarque est également valable pour les PAC air-air (unité extérieure: évaporateur). 

 

Prévenir les complications 

Les moyens de réduction du bruit qui sont intégrés tôt dans la conception engendrent des frais supplémentaires moindres. Des mesures ultérieures nécessitent des dépenses additionnelles très élevées.