H20 - Projet d'évitement des ville de La Chaux-de-Fonds et du Locle

Avancement du projet

En parallèle au traitement du dossier par le canton, les Chambres fédérales, par l'acceptation du nouvel Arrêté sur le réseau des routes nationales, ont accepté la reprise dans ce réseau de quelques 370 km de routes cantonales, dont l'axe H20.
 
De plus, les Chambres ont donné leur aval, à une large majorité, à la reprise par la Confédération des deux projets d'évitement du Locle et de La Chaux-de-Fonds développés par le canton, à la condition qu'ils puissent être considérés comme exécutoires, c'est-à-dire que la procédure d'approbation cantonale soit achevée avant le 1er janvier 2014. 

La phase d'élaboration du projet de détail de l'évitement du Locle est jugé prioritaire tant par les autorités cantonales que communales des villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds. L'objectif est de transmettre à la Confédération un projet le plus avancé, afin que l'Office fédéral des routes (OFROU) ait la possibilité de débuter les travaux dans les délais les plus courts possible.
 

Évitement du Locle

La solution retenue consiste en un contournement par le Nord de la Ville avec un tunnel monotube et bidirectionnel d'une longueur de 4 km. Ce tunnel se raccordera à l'Ouest à la demi-jonction du Locle Ouest situé dans la carrière des Granges.
 
Au Col des Roches, un giratoire permettra de relier la "nouvelle" H20 au tunnel de la Rançonnière et à un nouveau tunnel en direction des Brenets ainsi qu'à la RC149 en direction de La Brévine.
 
A l'Est, le tunnel se raccordera dans les hauts du Pied du Crêt à la jonction existante du Crêt-du-Locle.

 

 

Évitement de La Chaux-de-Fonds

A La Chaux-de-Fonds l'évitement consiste en un contournement de la Ville par le Sud avec deux tunnels (2 x 2 voies) d'une longueur de 3.7 km chacun.
 
Une jonction complète est prévue au Bas-du-Reymond entre le portail du nouveau tunnel et le portail du tunnel existant du Mont-Sagne.
 
Aux Alisiers, une jonction complète dessert l'Ouest de La Chaux-de-Fonds et l'Est du Pôle de développement du Crêt-du-Locle.