Victimes et/ou témoins

Vous êtes victime ? N'hésitez pas, alertez le 117 !

Que faut-il faire ?
  • Si l'acte vient d'avoir lieu ou est en train de se commettre et que vous avez besoin de l'intervention de la police, appelez immédiatement le 117. Police Secours interviendra dans les plus brefs délais.
  • S'il n'y a pas d'urgence, informez la police neuchâteloise en vous rendant dans un poste de police pour porter plainte. 

 

Vous êtes témoin d'une infraction ? N'hésitez pas, composez rapidement et discrètement le 117 !

  • Donnez rapidement des informations (nature de l'événement, endroit et lieu précis, signalement précis du ou des auteurs et son mode de locomotion, ainsi que vos coordonnées)
  • Continuez discrètement votre observation
  • Dans la mesure de vos possibilités, filmez ou prenez des photographies
  • Évitez d'intervenir ou de vous exposer
  • Manifestez-vous à l'arrivée de la police 
 

Centre de consultation pour victimes d'infractions (LAVI)

Les centres LAVI  répondent aux demandes des victimes (agressions sexuelles, viol, actes d'ordre sexuel avec des enfants, contrainte sexuelle, brigandages, lésions corporelles graves, accidents de la route causés par des tiers, etc...), ainsi qu'aux proches de la victime (conjoint, les enfants et les parents). 

Les centres de consultation proposent :

  • Une écoute, un soutien
  • Des informations sur la procédure pénale
  • Un accompagnement pour les démarches administratives et juridiques
  • Un hébergement temporaire d'urgence aux fins de protection
  • Une aide matérielle selon les besoins
  • Une orientation vers des services spécialisés

Avec votre accord, la police a le devoir de transmettre vos coordonnées au centre de consultation, mais vous avez le droit de refuser cette communication.

Les centres de consultation LAVI du canton se trouvent à :

  • Neuchâtel : rue J.-P. Pourtalès 1, 2001 Neuchâtel, tél. 032/889.66.49
  • La Chaux-de-Fonds : Av. Léopold-Robert 90, tél. 032/889.66.52.

Dans le cadre de l'enquête de police qui fait suite à l'infraction dont vous avez été victime, vous pouvez faire valoir les droits suivants :

  • Demander d'être entendue par une personne de votre sexe, notamment si vous avez été victime d'une infraction contre l'intégrité sexuelle
  • Refuser de déposer sur les faits qui concernent votre sphère intime. Mais nous attirons votre attention sur le fait que des renseignements complets et détaillés sont primordiaux pour qualifier l'acte dont vous avez été victime et aussi pour identifier son auteur. 
     

Victime LAVI (mœurs)

  • En cas de viol, contrainte sexuelle, acte d'ordre sexuel, avisez le 117. Des inspectrices et inspecteurs de la police judiciaire, spécialement formés, sont à même de vous accueillir.
  • Préservez les lieux et les traces
  • Conservez vos vêtements dans un sac en papier
  • Evitez de vous laver
  • Si vous n'avisez pas immédiatement la police, faites établir un constat médical.

 

Victime de violences domestiques

  • La violence conjugale est poursuivie pénalement
  • Possibilité de s'adresser à "Solidarité femme" (violences conjugales), place du Marché 8, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 032/886.46.36
  • En cas d'urgence, possibilité de composer le Numéro vert d'appel d'urgence 0800 880 40 pour les accueils d'urgence dans les foyers du canton : Foyer Feu Vert à La Chaux-de-Fonds, Foyer du Rocher et Foyer de Prébarreau à Neuchâtel 
 

Impliqué dans un accident de la circulation ou témoin d'un accident de la circulation

Toutes les personnes impliquées doivent :

  • S'arrêter immédiatement et porter secours aux éventuels blessés
  • Avertir la police
  • Sauvegarder les indices et marquer la position des véhicules
  • Assurer la sécurité du trafic
  • Collaborer à l'enquête
  • Ne pas laisser partir un conducteur impliqué sans relever son numéro d'immatriculation.

Si la police n'est pas nécessaire (dommages matériels uniquement) :

  • Remplir un constat européen, à défaut, échanger noms, adresses, numéros d'immatriculation et assurances RC.

Si vous êtes témoin d'un accident de la circulation, composez rapidement le 144 pour alerter les secours et le 117 pour la police :

  • Indiquez clairement le lieu et le nombre de blessés
  • Prêtez assistance aux victimes selon vos moyens et connaissances
  • Attendez l'arrivée de la police
  • En cas de simples dégâts matériels, si vous devez partir, laissez vos coordonnées aux personnes impliquées

 

Victime ou témoin d'un vol 

Mis à part pour les infractions d'importance mineure et les délits commis entre proches, le vol se poursuit d'office. Les vols sont de diverses natures : vol avec effraction (cambriolage), vol par introduction clandestine (sans effraction, généralement par une fenêtre ou une porte non verrouillée), vol à la tire (pickpocket), vol à l'arrachée (sac à main, natel, collier, etc.), vol dans une voiture, vol par astuce (détournement de l'attention du lésé), brigandage (vol avec violence – hold-up).  

Outre les mesures habituelles de prévention, il est utile de lister précisément ses propres biens et de les photographier. En cas de vol, la transmission de ces informations pourra faciliter la poursuite de l'enquête.
 
Si vous êtes victime d'un vol​Si vous êtes témoin d'un vol​
  • Avisez rapidement la police en composant le 117
  • Ne touchez rien, ne contaminez pas les lieux, attendez l'arrivée de la police qui procédera à des recherches de traces
  • N'entrez pas dans les lieux visités avant l'arrivée de la police, les voleurs peuvent toujours se trouver sur place
  • Ne faites pas procéder à une réparation des dégâts (vitrier, menuisier, serrurier) avant l'arrivée de la police
  • Après le constat, établissez rapidement une liste précise des objets dérobés afin que ceux-soit soient signalés au plus vite
  • Faites rapidement parvenir aux enquêteurs la liste + des photos des objets volés
  • ​Annoncez rapidement le cas à la police
  • Transmettez immédiatement toute information utile (événement, lieu, signalements, moyens de locomotion, direction de fuite)
  • Evitez d'intervenir, restez discrets
  • Dans la mesure du possible, filmez ou prenez des photographies

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 
 

Victime d'une escroquerie sur internet ou de cyberintimidation

Au travers des deux liens ci-dessous, vous pourrez trouver des réponses à vos interrogations en la matière et de judicieux conseils de prudence. Si vous avez subi un dommage pécuniaire direct ou des atteintes répétitives à votre personnalité  (diffamation, calomnie, injure, menaces, contrainte, etc.), recueillez tous les éléments utiles (échanges de courriels, numéros IP, etc.) et contacter la police pour convenir d'un rendez-vous (hors cas présentant un caractère d'urgence) afin de déposer plainte.

 

 

liens

 

Formulaire d'annonce SCOCI (trouver un URL/e-mail douteux)