Offres d'emplois

Comment être informé-e des postes vacants ?

Le service de l'enseignement obligatoire (SEO) met à votre disposition une bourse à l'emploi, nommée "Infos emplois Enseignement NE".

Celle-ci couvre non seulement les postes d'enseignement, mais également les autres postes à caractère pédagogique ou en lien avec le domaine de la formation (membre de direction, emplois dans l'administration cantonale nécessitant une formation pédagogique, etc.).

Cette bourse à l'emploi vous permet, dès qu'un poste est mis au concours, de recevoir automatiquement un courrier électronique d'information avec l'offre concernée.

Vous avez la possibilité de vous y abonner via un formulaire très simple sur le site Internet suivant : www.rpn.ch/emplois. Il vous faudra seulement indiquer vos nom, prénom et votre adresse de messagerie.

Outre la bourse à l'emploi, les postes à pourvoir sont également publiés sur les sites Internet suivants : www.rpn.ch/emplois et www.educajob.ch.

Quels sont les éléments auxquels il convient d'être attentif-ve en postulant ?

  1. Les délais indiqués doivent être respectés.
  2. Les dossiers de postulation doivent contenir une lettre de candidature avec un curriculum vitae et les photocopies des titres académiques et pédagogiques ainsi que des certificats de travail. 
  3. Il n'est pas nécessaire d'adresser la correspondance de candidature sous pli recommandé.
  4. Un numéro de téléphone doit être indiqué dans la lettre de candidature.
  5. Le candidat ou la candidate doit vivre en Suisse. La loi impose en effet aux titulaires de fonction publique d'avoir leur domicile en Suisse et d'y vivre.
  6. La lettre de candidature peut être demandée sous la forme manuscrite ou dactylographiée. Il convient dès lors d'être particulièrement attentif-ve à la forme demandée dans l'offre d'emploi.
  7. Une copie de la lettre de motivation doit être impérativement envoyée au service de l'enseignement obligatoire par courrier électronique: InfoEmplois.Enseignement@ne.ch ou par courrier à l'adresse suivante : SEO, case postale 3016, Écluse 67, 2001 Neuchâtel.
  8. Le traitement est déterminé, conformément à la législation, sur la base de la fonction et des titres pédagogiques et/ou académiques.

La signification des astérisques pouvant figurer à côté des OPE est la suivante : * = Le poste sera probablement repourvu par voie d'appel (la personne actuellement chargée du poste est candidate) / ** = En raison de la modification du statut de l'intéressé-e, la nomination aura lieu par voie d'appel.

Où peut-on trouver des informations sur les cercles scolaires, les écoles spécialisées et les institutions avec classes internes ?

Vous trouverez sur la page suivante la liste des écoles (cercles scolaires, écoles spécialisées et institutions avec classe-s interne-s) avec les liens vers leur site Internet : Employeurs_Scolarité_obligatoire

Quelles sont les démarches à effectuer lorsque l'on est titulaire d'un diplôme d'enseignement obtenu à l'étranger ?

Les titulaires d'un diplôme professionnel étranger dans le domaine de l'enseignement ou de la pédagogie spécialisée qui souhaitent exercer en Suisse doivent s'adresser directement à la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) pour obtenir la reconnaissance de leur-s diplôme-s. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site Internet suivant : CDIP.

Quels sont les titres exigés pour enseigner dans la scolarité obligatoire ?

Les membres du personnel enseignant ayant suivi avec succès la formation à l'enseignement propre au degré et à la discipline concernée sont reconnus comme étant au bénéfice du titre légal requis.

Le niveau à atteindre dans la formation à l'enseignement propre au degré et à la discipline est défini par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) conformément à l'accord intercantonal sur la reconnaissance des diplômes de fin d'études du 18 février 1993.

Par titre légal requis, on entend : 

a)     Pour les années 1 à 4 de la scolarité obligatoire (cycle 1) :

  • le diplôme d'enseignement au degré primaire HEP-BEJUNE (cycle 1) ;
  • le diplôme d'enseignement au degré primaire HEP-BEJUNE (années 1 à 8) ;
  • le diplôme additionnel pour l'enseignement d'une branche supplémentaire au degré primaire HEP-BEJUNE ;
  • les titres jugés équivalents par la CDIP.

b)    Pour les années 5 à 8 de la scolarité obligatoire (cycle  2) :

  • le diplôme d'enseignement au degré primaire HEP-BEJUNE (années 1 à 8) ;
  • le diplôme additionnel pour l'enseignement d'une branche supplémentaire au degré primaire HEP-BEJUNE ;
  • les titres jugés équivalents par la CDIP.

c)    Pour les années 9 à 11 de la scolarité obligatoire et sous réserve des exigences liées aux disciplines à niveaux (cycle 3) :

  • le diplôme d'enseignement au degré primaire HEP-BEJUNE (années 1 à 8) avec formation complémentaire des maîtres généralistes pour enseigner dans le degré secondaire 1 (section préprofessionnelle) ;
  • le diplôme d'enseignement pour le degré secondaire 1 HEP-BEJUNE ;
  • le diplôme d'enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité HEP-BEJUNE ;
  • le diplôme additionnel pour l'enseignement d'une branche supplémentaire au degré secondaire 1 HEP-BEJUNE ;
  • les titres jugés équivalents par la CDIP.

d)    Pour l'enseignement spécialisé :

  • le diplôme dans le domaine de la pédagogie spécialisée, orientation "enseignement spécialisé" de la HEP-BEJUNE ;
  • les titres jugés équivalents par la CDIP.

Les titres anciens, reconnus et délivrés par le Conseil d'État comme par exemple le diplôme de maîtresse d'école enfantine pour les années 1 et 2, voire exceptionnellement, des autorisations d'enseigner délivrées par le département et venant compléter une formation pédagogique de base sont réservés.

Sous réserve de l'espagnol et de l'italien au cycle 3, les diplômes d'enseignement pour les écoles de maturité uniquement ainsi que ceux de l'Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle IFFP ne sont pas reconnus pour l'enseignement dans les années 1 à 11 de la scolarité obligatoire.

Pour les enseignant-e-s semi-généralistes, seul-e-s les disciplines figurant sur le diplôme conformément à l'art. 10 du règlement de la CDIP concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles pour les enseignant-e-s des degrés préscolaire et primaire, du 10 juin 1999, sont reconnues.