État-major réduit (EMR)

Composé de 11 membres, il fonctionne comme organe permanent de veille et de conduite. Il peut prendre toutes les mesures permettant la mise en place des moyens nécessités par les circonstances et la situation. Il établit, en collaboration avec les services concernés, les plans généraux d'alerte, d'alarme et de coordination, il assure le traitement continu de la préparation aux situations d'urgence ainsi que l'analyse et l'actualisation permanente des risques.

 

Composition:

  • Le chef de l'EMCC, en la personne du chef du service de la sécurité civile et militaire.
  • Le remplaçant du chef de l'EMCC, en la personne du commandant de la police neuchâteloise.
  • Le responsable de la protection de la population du service de la sécurité civile et militaire.
  • Le chef de l'état-major opérationnel de la police neuchâteloise.
  • Le médecin cantonal.
  • Le chef Telecom du service informatique de l'entité neuchâteloise.
  • L'ingénieur cantonal.
  • Le chef du service de la sécurité de la Ville de Neuchâtel.
  • L'inspecteur cantonal des sapeurs-pompiers
  • Le secrétaire de l'EMCC, en la personne d'un collaborateur du service de la sécurité civile et militaire.
  • Le commandant de l'état-major cantonal de liaison teritoriale ( armée ).