Alarme à la population

Alertswiss : une ligne directe entre les autorités et la population

Les autorités peuvent désormais diffuser les alarmes et les informations en cas de catastrophe et de situation d’urgence par le biais de canaux numériques. Pour ce faire, elles utilisent les systèmes de communication Alertswiss gérés par l’Office fédéral de la protection de la population. Les messages d’alarme sont ainsi envoyés sur les smartphones via l’application Alertswiss au moyen de notifications push. Ils sont également publiés et diffusés sur le site internet d’Alertswiss.

Ces messages d’alarme peuvent être diffusés simultanément au déclenchement des sirènes. De plus, les canaux Alertswiss complètent les outils et les possibilités des autorités en matière d’information en cas d’événement. Après avoir lancé l’alarme, elles peuvent utiliser les mêmes canaux pour continuer à informer la population. Il est également possible de diffuser des alertes et des informations sans déclencher les sirènes.

Image_Alertswiss.jpg

Télécharger l'appli Alertswiss gratuitement

Grâce aux nouveaux services Alertswiss de l’OFPP et des cantons, la population peut mieux se préparer à une catastrophe ou à une situation d’urgence. Cela permet également à chacun de mieux comprendre sa responsabilité personnelle en cas de danger concret. Les nouveaux services d’alarme et d’information de la population permettent donc de réduire ou minimiser les dommages et en fin de compte de sauver des vies.

L’appli Alertswiss est disponible gratuitement pour les systèmes d’exploitation Android et iOS. Vous pouvez la télécharger sur Google Play et dans App Store.

Alarme au moyen des sirènes

En cas de nécessité et conformément à la procédure établie, la Centrale nationale d’alarme (CENAL), les autorités cantonales en collaboration avec  ORCCAN et les services concernés peuvent décider d'alarmer la population au moyen du réseau de sirènes

Image_alarme_generale.jpg

L'alarme générale consiste en un son oscillant continu diffusé pendant une minute par les sirènes fixes et répété après cinq minutes. Elle est déclenchée en cas de danger pour la population. Elle incite celle-ci à allumer immédiatement la radio ou à consulter l’application Alertswiss pour prendre connaissance des consignes de comportement ou des communications officielles.

Ecouter le son de l'alarme générale   

Image_alarme_eau.jpg

Le signal d'alarme-eau est utilisé exclusivement dans les zones à risque situées à proximité des barrages. Il consiste en douze sons graves de 20 secondes chacun, séparés par des intervalles de dix secondes.
Le canton de Neuchâtel ne comporte qu'un seul barrage, il s'agit du barrage du Châtelot sur le Doubs.

Ecouter le son de l'alarme-eau

Test des sirènes

Chaque année, le premier mercredi du mois de février, on procède dans toute la Suisse à un test des sirènes qui sert à vérifier leur bon fonctionnement. Le test porte non seulement sur les sirènes de l'alarme générale mais aussi sur celles de l'alarme-eau. La population est préalablement informée par la radio, par des spots diffusés à la télévision et par des communiqués de presse. Il n'y a pas lieu de prendre des mesures de protection particulières lors de ces essais.

Infrastructures cantonales

Le canton de Neuchâtel dispose d'un réseau d'alarme étendu de 91 sirènes fixes réparties dans toutes les localités auxquelles s'ajoutent les 4 sirènes "Alarme-eau" du barrage du Châtelot, situées le long du Doubs, entre le barrage et la douane de Biaufond. Les infrastructures fixes sont complétées par 59 sirènes mobiles disponibles dans les organisations de protection civile de chaque région.

Capture.JPG