En savoir plus sur la gestion de crise

Formation des cellules de crise

Chaque établissement du Canton de Neuchâtel possède une cellule de crise. Celles-ci sont composées des membres de direction, et des services d'aide de l'école (service socio-éducatif, infirmières et médecin scolaire, médiation scolaire, conseil aux élèves, etc.).

Les formations continues sont dispensées à la demande des directions, par exemple lors de changements de membres de la cellule de crise.


Accompagnement en cas de crise majeure

De manière générale le CAPPES est mobilisé pour accompagner l'ensemble des crises qui surviennent à l'école (exemple : crise COVID-19).


Accompagnement de situations critiques

En cas de situation critique, les directions contactent le CAPPES si elles le souhaitent.

En cas de décès d'un membre du corps enseignant ou de décès d'un élève, le CAPPES intervient d'office pour permettre à la direction de prendre le recul nécessaire en cas d'impact évident.

  • Accompagnement de la direction dans la coordination des actions à mener

  • Accompagnement de l'annonce d'une situation critique à une classe, un groupe d'élèves ou de professionnel-le-s

  • Accompagnement à la rédaction de documents de communication

  • Lien avec les services externes en cas de besoin

  • Accompagnements individuels si nécessaire

  • Bilan quelques semaines après la situation


Prévention AMOK-menace extraordinaire

Le CAPPES, en collaboration avec la Police neuchâteloise, a mis en place des protocoles de gestion de situations de crise AMOK-menace extraordinaire.

  • Formation des cellules de crise à la gestion d'une crise AMOK-menace extraordinaire et à la détection des risques (en collaboration avec la Police judiciaire)

  • Information au corps enseignant