Violence domestique et covid-19

Dans la période troublée que nous connaissons, les tensions au sein des familles sont susceptibles d'augmenter. C'est l'expérience qui a été faite dans d'autres pays. Nous vous signalons que les services d'aides aux victimes, aux auteurs et aux enfants fonctionnent, mais avec quelques mesures de précaution.


Pour les victimes :

Le numéro d'appel reste le 032 889 66 52 ou le 032 886 46 36

Vous pouvez également écrire à sophie.aquilon@ne.ch

La consultation du SAVI est fermée au public. Toutefois, le personnel est prêt à intervenir en urgence pour des entretiens très écourtés. Il est joignable par téléphone à l'horaire habituel et ce sont directement les intervenant-e-s qui répondent. Les suivis se répartissent ensuite et se font par téléphone. Il est également répondu à toutes les fiches de signalement, par téléphone.

Pour l'hébergement, une nouvelle chambre avec frigo et micro-onde et des sanitaires séparés a été aménagée pour permettre un sas de confinement de quelques jours pour les nouvelles entrées.

Les permanences physiques à l'hébergement sont raccourcies (2 heures par jour), mais les référées ont les numéros directs de leur référente, ainsi que leur horaire (affiché au foyer) et peuvent les contacter.


Pour les auteur-e-s :

Le Service pour auteur-e-s de violence conjugale tente de répondre au mieux aux urgences. Les contacts habituels restent en fonction : 032 886 80 08 ou savc@cnp.ch 

Le SAVC continue à contacter par téléphones les personnes signalées par la police. Des entretiens téléphoniques seront organisés au cas par cas.

Quant aux personnes suivies de façon régulière par le SAVC, elles sont contactées une fois par semaine, et une consultation téléphonique est organisée si nécessaire.

Il est certain que cette période de confinement augmente le risque de comportements violents dans la sphère familiale, c'est pour cette raison que les personnes suivies ne sont pas abandonnées. Si nécessaire, les intervenant-e-s sont prêt-e-s à se déplacer pour des entretiens personnels respectant les consignes de distance.


Pour les familles :

La consultation« Couples et Familles » est particulièrement sensible et réactive en ces temps difficiles pour les familles déjà fragiles.

Les prestations d'urgence sont maintenues au CNP dans tous les secteurs, départements, et consultations. Voir les détails sur ce lien.

https://www.cnp.ch/pages-speciales/detail-actus/detail/informations-covid-19/

Soucieux de maintenir le lien avec les familles fragilisées par la violence dans un contexte d'isolement à la maison, le CNP ouvre dès aujourd'hui une hotline « Couples et Familles », qui permet des consultations à distance. Vous trouverez tous les détails dans le communiqué de presse du 30.03.2020.

CSP Permanence sociale et de couple :

En ces temps de crise et d'incertitudes, le Centre Social Protestant se soucie de pouvoir vous aider, vous rassurer et vous orienter. Pour ce faire, deux permanences ont été mises en place dès ce jour, et comme suit :

Permanence sociale : social-prévention et désendettement
Martin matin et jeudi matin (8h30 à 11h30), tél.: 032 886 91 00

Permanence conjugale : pour couple, famille ou personne seule
Lundi et jeudi après-midi (14h à 17h) et mercredi matin (9h à 11h30), tél.: 032 886 91 00


Si vous avez des doutes ou des questions :

Le site www.violencequefaire.ch peut vous répondre, vous informer. Il vous permet anonymement de poser des questions auxquelles des professionnel-le-s répondront.

La brochure « Violence conjugale, que faire ? » des cantons de Neuchâtel et du Jura peut également vous venir en aide, vous donner des contacts et mettre peut-être un nom sur ce que vous vivez. 




EBG_Affiche_contre_violence_demestique_A4_FR.jpg