Salaires

 

6101.- francs bruts par mois, en 2018 dans le canton de Neuchâtel

Enquête suisse sur la structure des salaires 2018

Dans le canton de Neuchâtel, le salaire médian standardisé atteint 6101 francs bruts par mois pour un poste à plein temps dans le secteur privé, en 2018. Il est légèrement en retrait (-36 francs) par rapport à celui de 2016. Au niveau national, le salaire médian s'élève à 6248 francs, soit 2.4% de plus qu'à Neuchâtel.
Les écarts salariaux sont toujours marqués entre les secteurs économiques. En 2018, le niveau de rémunération dans le secteur secondaire est supérieur de 6% à celui du secteur tertiaire et de 3% au salaire médian cantonal. Toutefois, entre 2016 et 2018, les salaires baissent dans le secondaire (-1.7%), alors qu’une hausse est constatée dans le tertiaire (+2.1%). 
 
Le rapport de l'enquête 2018 est disponible en ligne : Salaire brut médian du canton de Neuchâtel, 2018.pdf
 

salaires.jpg

Mise en garde :

Cette enquête par sondage est construite pour fournir des informations détaillées sur le niveau, la structure et les composantes des salaires versés par les entreprises. Une variation du salaire médian entre deux enquêtes ne reflète donc pas forcément une variation directe des salaires, mais peut également être engendrée par une modification structurelle de l’échantillon.


Définitions :

Salaire mensuel brut : Le salaire brut est basé sur la rémunération du mois d'octobre, y compris les cotisations sociales à la charge du salarié, les prestations en nature, les versements réguliers de primes, de participation au chiffre d'affaires et de commissions, ainsi que les allocations pour le travail en équipe et le travail le dimanche ou de nuit, un douzième du 13ème salaire et un douzième des paiements spéciaux annuels.

Salaire standardisé : Pour être en mesure de comparer les salaires, quel que soit le taux d'occupation des personnes (plein temps ou temps partiel), les montants sont recalculés sur la base d'un équivalent plein temps de 4,33 semaines de 40 heures de travail.

Valeur médiane : Le calcul d'un salaire médian permet de s'affranchir des biais qu'introduisent les valeurs extrêmes, en particulier les salaires très élevés. La médiane sépare toutes les observations en deux groupes de taille égale; ainsi, une moitié des salariés se situent en dessous de cette valeur, l'autre moitié en dessus.
 
L'enquête suisse sur la structure des salaires (ESS) est effectuée par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Elle a été introduite en 1994 et est reconduite tous les deux ans, au mois d'octobre. Cette enquête est réalisée par sondage auprès des entreprises, à l'exception de celles du secteur primaire. Elle touche l'ensemble du pays. Le canton de Neuchâtel dispose de résultats régionalisés à l'échelle cantonale depuis 2002.