Fonds pour la formation et le perfectionnement professionnels

 

Institué par une décision du Grand Conseil en 1999, le Fonds pour la formation et le perfectionnement professionnels a notamment pour objectifs de promouvoir et soutenir la formation duale, d’encourager les entreprises qui forment des apprenti-e-s et de revaloriser la formation et le perfectionnement professionnels. Il est alimenté par une contribution obligatoire de tous les employeurs du canton (entreprises, État, communes, associations et autres institutions). Pour plus d'information, voir le lien vers la législation dans la colonne de droite.

Peuvent en bénéficier :

Les entreprises qui forment des apprenti-e-s (formation duale)…

  • par un subventionnement des charges des cours interentreprises dévolues aux employeurs
  • par une participation aux frais de matériel des procédures de qualification (anc. examens de fin d’apprentissage)

Les associations professionnelles …

  • pour les cours qu’elles organisent
  • pour les actions de promotion des métiers qu’elles représentent

Les personnes qui …

  • suivent des cours dans le cadre d’une procédure de qualification selon l’article 32 OFPr et qui sont salariées dans le canton de Neuchâtel
  • se préparent à des examens professionnels et professionnels supérieurs (anc. brevets, maîtrises et/ou diplômes fédéraux) et qui sont salariées dans le canton de Neuchâtel.

Dispositions actuelles

  • dans le cadre du plan d'actions en faveur de la formation professionnelle duale, le fonds encourage toujours plus fortement les entreprises formatrices, notamment en assumant une très grande partie des coûts des cours interentreprises
  • dans un souci de mieux répondre aux attentes des entreprises précitées, le FFPP va soutenir la mise en place de mesures ayant pour objectif de prévenir l'échec des apprenti-e-s et/ou d'y remédier ; plusieurs autres prestations sont par ailleurs augmentées dès l'année scolaire 2015-2016
  • la contribution calculée proportionnellement à la masse salariale (0,56 pour mille en 2015 - valeur inchangée depuis 2011) sera portée à 0.87 pour mille dès le 1er janvier 2016 afin de faire face à la croissance des demandes et d'assurer les nouvelles prestations
  • le 4 novembre 2015, le Grand-Conseil a accepté d'investir 6,5 millions de francs sur cinq ans afin d'augmenter le nombre de places d'apprentissage dans les filières techniques (mécanique, horlogerie, informatique, etc.), confiant ainsi davantage aux entreprises le soin d'une formation professionnelle qui est encore majoritairement effectuée en écoles à plein temps ; le FFPP sera chargé de gérer l'attribution de ce montant

Contact et documents

L’administration du FFPP est à votre disposition pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à la contacter (032 886 42 98 ou Jean-Marie.Rotzer@ne.ch).
 
Lien vers les formulaires réservés aux CAF (protégé par mot de passe)