Conditions de travail

Prestations en faveur du personnel


Crèche

La crèche Tic-Tac propose à Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds 50 places d'accueil pour les enfants des collaborateurs de l'administration cantonale neuchâteloise et de la Banque Cantonale Neuchâteloise.
 

Allocation(s) complémentaire(s) pour enfant(s)

En plus des allocations familiales cantonales, une allocation mensuelle complémentaire de 135.- (145.- dès 5ème enfant) au maximum peut être versée aux parents qui assument une obligation légale d'entretien.
 

Offre de téléphonie mobile "Corporate Mobile Network (CMN)" de Swisscom

Les collaborateurs peuvent souscrire un abonnement de téléphonie mobile à prix préférentiel auprès de l'opérateur Swisscom.
 

JobAbo Onde Verte (abonnements pour les transports publics)

Un abonnement annuel de transports publics à prix réduit est proposé aux collaborateurs. Par ce moyen, l'Etat entend favoriser un développement durable et promouvoir l'utilisation des transports publics entre le domicile et le lieu de travail.
 

Équilibre entre vie familiale et vie professionnelle

Le Conseil d'Etat est particulièrement sensible à l'équilibre entre vie familiale et vie professionnelle de ses collaborateurs et propose différentes mesures d'aménagement du temps de travail :
  • Horaire de travail flexible de 41 heures hebdomadaires
  • Annualisation volontaire du temps de travail
  • Congé pour garde d'un enfant malade
  • Congé paternité de 5 jours
  • Congé de maternité et d'adoption d'une durée de 4 mois
  • Congé parental non-payé d'une durée maximale de 3 mois
  • Encouragement du temps partiel, tant pour les femmes que pour les hommes, également pour les postes à responsabilités

Vacances et jours fériés

Les collaborateurs bénéficient de:

  • 25 à 35 jours de vacances annuelles en fonction de leur âge et de leur ancienneté
  • 10 à 15 jours fériés par année

Couverture perte de gain en cas de maladie et/ou d'accidents

Dès l'engagement, le collaborateur touche son salaire pendant 6 mois en cas de maladie/accident. Après deux ans d'engagement, cette couverture de base est complétée par 18 mois couverts à 80%. En parallèle, des couvertures d'assurance complémentaires sont proposées à des tarifs particulièrement attrayants.
 

Mobilité professionnelle interne

Les collaborateurs qui souhaitent changer de poste tout en restant à l'interne de l'administration afin de diversifier leur expérience, évoluer dans leur carrière, changer de taux d'activité ou encore de domaine ou de lieu de travail peuvent faire appel après 2 ans d'activité aux services du bureau de la mobilité professionnelle interne.
 
 

Politique salariale 

Principes généraux  

La politique salariale tend à garantir une équité de traitement entre les collaborateurs en établissant un lien étroit entre les attributions de chaque fonction de l'administration cantonale et la rémunération. Elle repose notamment sur un système d'évaluation et de classification des fonctions.
 
Pour déterminer la classe de traitement correspondante à chaque fonction, une évaluation est effectuée par le SRHE sur la base du cahier des charges notamment. En finalité, chaque collaborateur se voit attribuer une classe de traitement selon la fonction qu'il occupe.
Le travail technique d'évaluation, basé sur 25 critères d'analyse, est transmis régulièrement au Conseil d'Etat qui est seul compétent pour sa validation.
 
Le premier janvier de chaque année, le personnel de l'Etat progresse automatiquement d'un échelon jusqu'à concurrence du maximum salarial de la classe de traitement, ceci pour autant que les rapports de travail aient duré au moins une année.
Des restrictions peuvent être imposées, notamment en cas de début d'activité en cours d'année, d'absence prolongée, de suspension ou encore d'insuffisance des prestations fournies.
 
L'échelle des traitements est adaptée chaque année à l'évolution du coût de la vie en Suisse sur la base de l'IPC (Indice des prix à la consommation). L'évolution annuelle de l'indice du mois de mai sert de référence pour fixer l'indexation des salaires de l'année suivante.
  

Caisse de pensions 

Les collaborateurs de l'administration cantonale sont assurés contre les conséquences économiques de la retraite, de l’invalidité et du décès auprès de la Caisse de pensions prévoyance.ne. Cette Caisse de pensions, qui assure l'ensemble des administrations publiques du canton, propose un plan de retraite attractif basé sur le principe de la primauté des prestations.
 
 

Prévention du harcèlement au travail 

Les collaborateurs ont le droit d'être traités avec respect, de telle sorte que leur intégrité physique et psychique soit préservée. Dans cet esprit, les actes de harcèlement, qu'ils soient d'ordre psychologique ou sexuel, ne sont pas tolérés au sein de l'administration cantonale car ils peuvent porter gravement atteinte à l'intégrité et à la santé de ceux qui en sont victimes.

Pour prévenir, identifier et traiter ces sources de conflit, l'administration cantonale dispose d'un groupe de confiance "harcèlement" qui peut être contacté en toute confidentialité.
 
  

Santé et sécurité au travail


La protection de la santé au travail consiste à offrir aux collaborateurs des conditions de travail “saines”. Tant les conditions physiques (comme l’éclairage, le bruit ou la température des locaux, par exemple) que les conditions psychiques (qui dépendent de la pression psychologique, de l’autonomie ou de la clarté des rôles, par exemple) déterminent la qualité des conditions de travail.

La sécurité au poste de travail consiste à offrir aux collaborateurs des conditions de travail “sûres”. Il s’agit de mettre à disposition les outils et le matériel adéquats pour éviter les incidents et les accidents au travail.
 
Un des objectifs de la politique du personnel définie par le Conseil d’Etat est de créer des conditions de travail adéquates pour développer un environnement professionnel propice à la motivation, dans l'optique d'assurer la qualité et l'efficacité des prestations. Cet objectif présuppose d’assurer la sécurité et la protection de la santé des collaborateurs de l'administration cantonale neuchâteloise.