Alimentation et activité physique

Pourquoi ce programme ?

La stratégie cantonale pose la promotion d’une alimentation équilibrée et de suffisamment d’activité physique comme une priorité cantonale en matière de santé. Cet objectif, validé, par le Conseil d’Etat, trouve sa concrétisation dans le programme d’action cantonale Alimentation & Activité physique (A&A), phase III (2016 – 2019).

Pour atteindre ses objectifs, le canton va continuer à mettre en œuvre des mesures ciblées des groupes d’âges de 0 à 11 ans comme pour les phases précédentes, mais il va élargir le public cible au – 9 mois (phase de la grossesse) qui visent à influencer les comportements dès le plus jeune âge ainsi que les conditions de vie. se concentre en priorité dans les domaines de la petite enfance et jeunesse. L’objectif du programme est de promouvoir une alimentation équilibrée ainsi que suffisamment d’activité physique, en agissant non seulement sur les comportements, mais également sur le cadre de vie. De plus, dans cette troisième phase le programme accorde une certaine attention aux populations « vulnérables ».

Brochure du programme

Vidéo de présentation des projets en lien avec la petite enfance:


 

 


 

  • Le programme A&A est coordonné par un comité de pilotage composé du Service de la santé publique, du Service de l'école obligatoire, du Service cantonal des sports, du Service de la cohésion multiculturelle et du Service de protection de l’adulte et de la jeunesse. Il intègre des projets mis en œuvre par ces derniers ainsi que par divers partenaires et multiplicateurs du terrain.

    Le programme est soutenu par Promotion Santé Suisse, dans le cadre de sa stratégie Poids corporel sain.

Les projets préscolaires

Le programme cantonal est destiné aux enfants en âge préscolaire et de scolarité primaire ainsi qu’aux multiplicateurs ayant une influence sur ce public-cible. La priorité du canton de Neuchâtel est la mise en place d'actions ciblées et efficaces ainsi que des projets destinés aux populations spécifiques.

  • ​Plus l’enfant explore, expérimente et bouge, plus il développe sa motricité et sa coordination, et plus il prend goût à l’activité physique. Le projet intercantonal Youp’là bouge (JU, NE, VS, VD, GE) vise à développer l'activité physique chez les jeunes enfants, en proposant une formation continue spécifique aux éducatrices des structures d'accueil (crèches) ainsi qu’en aidant ces dernières à intégrer concrètement la promotion du mouvement dans leur fonctionnement.

    Site internet - Youp'là bouge

    Film de présentation Youp'là bouge 

    On en parle à la RTS

     

  • Fourchette verte est un label de qualité en matière de restauration, qui cherche à concilier plaisir et santé, dans le cadre de la promotion de la santé et de la prévention de certaines maladies (cancers, pathologies cardio-vasculaires, obésité). Il vise à promouvoir une alimentation équilibrée consommée dans un environnement sain.

    Le label de santé Fourchette verte est décerné aux établissements qui proposent des plats du jour équilibrés en respectant les critères de la pyramide alimentaire suisse. Un de ses objectifs est d’améliorer les connaissances tant des cuisiniers que des consommateurs en matière d’alimentation.

    Les établissements labellisés Fourchette verte s’engagent à respecter les principes nutritionnels garants d’un bon équilibre alimentaire. Pour ce faire, ils sont accompagnés par un(e) diététicien(ne) diplômé(e).

    Le label Fourchette verte fait l’objet d’une recommandation officielle du Département de la santé et des affaires sociales, auprès de toutes les structures accueillant des enfants.

    Site internet - Fourchette verte suisse 

    Site internet - Fourchette verte Neuchâtel

    Rapports d'activité Fourchette verte Neuchâtel

     

  • ​Le projet « Les petits gourmets à table » vise à sensibiliser les professionnels des structures extrafamiliales à l’évolution du comportement alimentaire et du goût de l’enfant, à aider à trouver des stratégies pour gérer les refus de l’enfant et faire du repas un moment de plaisir. Il aborde notamment la place des fruits et légumes dans l’alimentation de l’enfant. Le projet est proposé aux structures qui le souhaitent, dans un premier temps au personnel de l’établissement et dans un deuxième temps aux parents. Il s’agit de soirées interactives, animées par une diététicienne diplômée, mandatée par le Service de la santé publique. Ce projet permet de faire le lien avec Fourchette verte. Il s’agit d’un premier pas vers le label puisqu’il permet aux structures de réfléchir sur la place de l’alimentation dans leur quotidien.

    Brochure pour les participants

    Brochure pour les directions d'établissement 

  • Pour compléter son offre de prestations dans le domaine de l’accueil des jeunes enfants, le Service de la santé publique soutient la formation continue des parents d’accueil de jour, organisée par l’Association de l’accueil familial de jour.

    Site internet - Association de l'accueil familial de jour

  • ​Paprica est une formation continue destinée aux professionnel-le-s de la santé (médecins, pédiatres, sages-femmes, infirmier-ère-s, puéricultrices et infirmier-ère-s scolaire) en vue de renforcer le conseil aux patients en matière d’activité physique.

    Site internet - Paprica

Les projets en âge de scolarité

Le programme cantonal se concentre sur les tous petits et jeunes enfants (de -9 mois à 11 ans) ainsi qu’à leurs parents et sur les multiplicateurs ayant une influence sur ce public-cible. La priorité cantonale est la mise en place d'actions ciblées et efficaces pour les enfants en âge préscolaire et de scolarité obligatoire.

  • ​Le principal programme lié au niveau scolaire est géré par le Service de l’enseignement obligatoire. La campagne "A pied c’est mieux" est une initiative de la Commission d’éducation routière et a pour but de favoriser les déplacements à pied. Cette campagne promeut notamment la création de lignes pédibus dans le canton.

  • ​Le projet « Youp’là bouge à l’école ! » est proposé depuis 2012 dans le canton de Neuchâtel pour les classes de 1ère et 2ème Harmos. Première adaptation en milieu scolaire du projet « Youp’là bouge ! » (4–6) destiné aux enfants du pré-scolaires dans les crèches de Suisse Romande, ce projet a pour objectif général de favoriser et promouvoir le mouvement chez les élèves. Les enseignants participant au projet sont formés théoriquement et pratiquement sur l'importance du mouvement et ses bienfaits.

    Site internet - Youp'là bouge à l'école

    Rapport d'activité 2015

  • ​L’école a un rôle à jouer dans la promotion de l’activité physique et d’une alimentation équilibrée! L’acquisition de connaissances et de compétences en la matière sont d’abord du ressort des familles, mais comme les enfants passent une grande partie de leur journée à l’école, il est logique que cette dernière œuvre en faveur d’environnements promoteurs de comportements favorables à la santé.

    Le site internet est un outil destiné aux directeurs, aux enseignants et aux autres professionnels du milieu scolaire leur permettant de mettre en place une politique et un environnement de promotion de la santé dans leur école en lien avec l'alimentation et l'activité physique. Le but est de collaborer et de créer des outils avec les cantons du Jura, Neuchâtel, Vaud (Office des écoles en santé), Valais, Fribourg et Genève.

    Site internet - Manger, bouger à l'école


Les projets à destination des populations spécifiques

Le programme cantonal se concentre sur les enfants et les jeunes de -9 mois à 11 ans ainsi qu’à leurs parents et aux multiplicateurs ayant une influence sur ce public-cible. La priorité du canton de Neuchâtel est la mise en place d'actions ciblées et efficaces pour les enfants en âge préscolaire et de scolarité obligatoire, ainsi que des projets pour des populations spécifiques.

  • Depuis 2010 RECIF propose de nombreuses actions de prévention et de sensibilisation autour de la snté au sens large (interventions dans le cadre des cours de français, séances d’information, activités santé, etc.) . le projet « A RECIF on bouge et on mange bien » a vu le jour en janvier 2014 et s’insère dans ces actions qui mettent tout particulièrement l’accènt sur le mouvement et l’activité physique et sur une alimentation saine et équilibrée. Après un premier projet de 2 ans (2014-2015), une 2ème phase a été reconduite pour 4 ans supplémentaires (2016-2019).

    Plus concrètement trois objectifs sont visés :

    • Mobiliser les capacités motrices des participantes et de leurs enfants,
    • Apprendre à s’alimenter de manière équilibrée,
    • Prévenir les comportements et pratiques néfastes pour la santé

    Site internet - RECIF

  • Le projet «Réseau mères de contact», projet pilote initié et mis sur pied par le Service de la cohésion multiculturelle et la Croix-Rouge, souhaite offrir aux jeunes mères ayant des enfants en bas âge un moment privilégié d’échange et d’écoute, entre femmes partageant les mêmes préoccupations. Le réseau vise notamment à créer un lien social entre des mères de la région pouvant notamment se trouver en situation d’isolement.

    L'arrivée d’un enfant dans une famille est souvent source d’interrogations et d’inquiétudes pour une jeune mère. Ces rencontres entre la jeune mère et la «mère de contact» sont l’occasion de la renseigner sur des questions de santé, d’éducation et de mode de vie dans le canton. Ces visites permettent également de l’orienter vers les services de pédiatrie et les centres de puériculture.

    Site internet - Réseau mères de contact

  • Préparer rapidement un repas sain et savoureux sans faire exploser son budget?

    Faire ses courses sans tomber dans les pièges des supermarchés?

    Prendre de bonnes habitudes alimentaires pour tourner le dos au surpoids

    C’est possible!

    Le cours «Bien manger à petit prix» répond à toutes ces questions. Ce cours a été élaboré par la Fédération Romande des Consommateurs (FRC) avec le soutien de Promotion Santé Suisse et la Conférence latine des affaires sanitaires et sociales. Il détaille comment bien se nourrir avec un budget limité, donne des pistes pour composer judicieusement ses repas et aide à choisir intelligemment des produits.

    Ce cours, donné par la section neuchâteloise de la FRC, est offert par le Programme "Alimentation & Activité physique" aux institutions, associations, structures travaillant avec et pour des populations dites vulnérables.

    Site internet - Cours "Bien manger à petits prix"