Planification médico-sociale

La Planification médico-sociale pour les personnes âgées (PMS) a été approuvée en mai 2012 par le Grand Conseil et les modifications y relatives de la loi de santé sont entrées en vigueur au 1er janvier 2013.

A l'horizon 2022, la PMS prévoit d'augmenter le nombre d'appartements avec encadrement, de renforcer les prestations de maintien à domicile et de créer les structures d'accueil intermédiaires (court-séjour et foyer de jour et de nuit). Le nombre de lits d'EMS est progressivement abaissé et l'offre résidentielle des EMS est adaptée pour faire face à ces nouveaux besoins.

Des mesures de soutien aux proches aidants et de promotion du bénévolat accompagnent ces changements. L'orientation des personnes âgées dans le réseau médico-social est améliorée par la mise sur pied d'entretiens d'orientation et la création d'une permanence téléphonique. Le système d'information est renforcé par la création d'une permanence téléphonique et d'un guichet cantonal d'information.

Afin d'atteindre ces objectifs ambitieux, depuis 2013, la PMS s'est divisée en sept projets bien distincts et complémentaires. Des orientations spécifiques à chacun des domaines ont été adoptées par le Conseil d'État en mai 2015. Dès lors, un certain nombre de mesures adoptées a été mis en place et continuera à se mettre sur pied les années à venir.

Pour plus d'informations, veuillez-vous référer à chacun des domaines du médico-social.