Centre neuchâtelois de psychiatrie

Depuis le 1er janvier 2009, le partenaire unique de l’État en matière de prise en charge psychiatrique est le Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP), comme le prévoit la loi sur le Centre neuchâtelois de psychiatrie (LCNP), du 29 janvier 2008.

Le CNP, qui est un établissement de droit public, déploie ses activités sur plusieurs sites hospitaliers, à savoir:

  • Préfargier, à La Tène;
  • Perreux, à Boudry.

Un accueil psychiatrique d'urgence est également disponible sur les sites hospitaliers de l'Hôpital neuchâtelois, à Pourtalès à Neuchâtel ainsi qu'à la Chaux-de-Fonds.

Le CNP offre des prestations de psychiatrie hospitalière et ambulatoire et propose également une prise en charge de longue durée dans le cadre de ses secteurs de l’hébergement et des ateliers spécialisés. Il collabore notamment avec l’Association neuchâteloise d’accueil et d’action psychiatrique (ANAAP).

Comme seules les grandes lignes de l’organisation du CNP sont inscrites dans la LCNP, l’institution dispose d’une autonomie de décision et de gestion lui permettant de réaliser le mandat qui lui est confié. Les organes dirigeants du CNP sont le Conseil d’administration et la direction générale. L’Etat reste cependant maître de la politique qu’il entend mettre en œuvre dans le secteur de la psychiatrie et des moyens qu’il y consacre.