Formation supérieure

A l’issue d’une formation postobligatoire sanctionnée par une maturité gymnasiale ou professionnelle, un certificat fédéral de capacité (CFC), un certificat de culture générale ou une maturité spécialisée, il est possible de poursuivre ses études dans une école du degré tertiaire (voie professionnelle ou voie académique).

En matière de formation professionnelle supérieure, il est possible de suivre deux voies d'études:
  • les écoles supérieures (ES): la formation se déroule généralement à plein temps en école publique. Le titre obtenu est un diplôme ES, reconnu au niveau fédéral
  • les examens professionnels: en principe, après quelques années d'expériences professionnelles, il est possible d'améliorer ses qualifications en suivant des formations organisées par les associations professionnelles, en général en emploi et dans des établissements privés. Les titres obtenus sont le ​brevet fédéral ou le diplôme fédéral (appelé pour ce dernier aussi maîtrise).

Dans la voie académique, l'enseignement supérieur est composé de trois types de hautes écoles, qui se distinguent par leurs missions, leurs orientations stratégiques et les voies d'accès :

  • les hautes écoles spécialisées (HES): les HES sont davantage orientées vers la pratique. Elles forment au niveau bachelor et master des professionnels de haut niveau, et les recherches qu'elles mènent sont généralement orientées vers l'application concrète. Une maturité professionnelle ou une maturité spécialisée est nécessaire pour y entrer. Les porteurs d'une maturité gymnasiale sont admis mais après un complément à leur formation. 
  • ​les hautes écoles pédagogiques (HEP): les HEP forment le personnel enseignant des écoles publiques. Les conditions d'admission, la durée des études et le programme de formation dépendent du titre envisagé (diplôme pour l'enseignement aux niveaux primaire ou secondaires 1 ou 2).
  • les hautes écoles universitaires (universités) et polytechniques fédérales (EPF) offrent une formation scientifique de haut niveau. Les universités et les EPF décernent des titres de bachelor (baccalauréat universitaire), de master (maîtrise universitaire) et de doctorat. La recherche fondamentale constitue une part importante de l'activité de ces institutions.

Dans le canton de Neuchâtel, il existe des opportunités de formation dans le domaine de la formation supérieure dans les établissements suivants:

Université (UniNE) ​

Filiale neuchâteloise de la Haute école de musique de Genève (HEM-GE​)

Ecole supérieure (ESNE)

Haute école spécialisée (HE-ARC)

Haute école pédagogique (HEP-BEJUNE)