Égalité dans la formation et l'enseignement

​Le principe de l’égalité des chances et de l’accès à l’ensemble des formations pour les filles et les garçons est inscrit dans la constitution fédérale (Art. 8) et cantonale (Art. 8).

L'OPFE fait régulièrement de la sensibilisation auprès des jeunes filles et des garçons pour promouvoir l'égalité en matière de choix professionnels. L'objectif est double:

• Ouvrir l'accès à tous les métiers tant aux garçons qu'aux filles (sage-homme ou éducateur de la petite enfance, policière ou médiamaticienne etc.).

• Inciter les jeunes à réfléchir en terme de projet professionnel, voire de carrière conciliable avec une vie familiale, et ce quel que soit leur sexe: les hommes ont le droit d'être des pères responsables et accomplis, les mères ont le droit d'accéder à un travail intéressant et correctement rémunéré.

 

Choix d'une profession

Le choix d'une profession est toujours fortement marqué par l'appartenance sexuelle, même si aujourd'hui toutes les professions sont ouvertes indistinctement aux femmes et aux hommes.

Les filles continuent d'être surreprésentées dans les professions dites "féminines" (vente, coiffure, santé, hôtellerie-restauration, éducation, etc.), des domaines qui offrent peu de perspectives en matière de formation continue, de carrière et de salaire. En outre, les femmes sont toujours plus nombreuses à arrêter leur formation après l'école obligatoire, bien que les pourcentages soient en train de s'égaliser (11.2% pour les femmes entre 25 et 34 ans contre 10% des hommes).

L'OPFE a d'ailleurs réalisé une enquête sur le sujet, publiée en septembre 2008: L'horizon limité des filles… Comment les jeunes Neuchâtelois choisissent leur voie professionnelle?

Depuis quelques années, il est possible de constater une réduction de l'écart du niveau de formation entre les deux sexes combiné à une augmentation globale du pourcentage des personnes entre 25 et 34 ans ayant suivi une formation supérieure.

Il demeure toutefois un écart considérable dans le choix des professions. Alors que les hommes choisissent plus fréquemment des filières comme l'ingénierie, l'architecture et le bâtiment, la technique et l'informatique, les femmes sont surreprésentées dans les domaines sociaux, de la santé et de l'enseignement. Ces professions sont généralement moins bien rémunérées que celles choisies par les étudiants masculins.

Journée des différences (2013) - animation d'un atelier

JDD_2013.JPG

L'OPFE a animé un atelier sur l'égalité des sexes dans le cadre de la Journée des différences 2013, qui s'est tenu lors de la semaine du développement durable mise sur pied par le CPLN. Plus de 80 jeunes ont discuté dans ce cadre des choix de professions sous l'angle hommes-femmes

 

 

 

Sources

OFS, Égalité entre femmes et hommes-Données, indicateurs: niveau de formation

Educa.ch, le serveur suisse de l'éducation.