FETG - Futur en tous genres (ancienne JOM)

Edition 2017 - jeudi 9 novembre 2017

Nouveauté cette année ! ateliers pour filles et garçons !

 Communiqué de presse : Futur en tous genres" du 6 novembre.



Depuis 2015, le canton de Neuchâtel a rejoint le concept national "Futur en tous genres", mis en oeuvre par les bureaux de l'égalité des cantons d'Argovie, Appenzell Rodes Extérieure, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Berne, Fribourg, Genève, Glaris, Grisons, Lucerne, Neuchâtel, Obwald, Schwytz, St-Gall, Tessin, Uri, Zoug et Zurich, ainsi que de la ville de Berne et la Principauté du Liechtenstein. Le projet est soutenu financièrement par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Toutes les informations se trouvent désormais sur le site http://www.futurentousgenres.ch/

logoFETG.jpg 

Qui et quoi ?

Dans le canton de Neuchâtel, les élèves du degré 9e Harmos – garçons et filles – sont invités à suivre sur son lieu de travail un-e parent-e ou un-e proche du sexe opposé (père/mère, oncle/ tante, ami-e de la famille...).  

Si tu as envie…

  • d'élargir ton horizon en matière de choix professionnels ;
  • de t'intéresser aussi aux métiers exercés par l'autre genre ;
  • d'oser sortir des sentiers battus, suivre tes envies, tes talents et réaliser tes rêves.
Alors, participe à FETG !

Pourquoi FETG est une journée importante :

  • car elle permet aux filles et aux garçons d'expérimenter de nouveaux domaines professionnels, et leur montre la multitude de perspectives d'avenir existantes.
  • car elle encourage les jeunes et leur donne la confiance nécessaire pour écouter leurs désirs dans le choix d'une profession, et de ne pas tenir compte des attentes parfois stéréotypées de la société.
  • parce qu'elle offre la possibilité aux parents de faire découvrir leur métier à leurs enfants et introduit la discussion du choix d'un métier au sein de la famille.

  • parce qu'elle donne l'opportunité aux écoles de montrer de nouvelles perspectives aux élèves et de les encourager à envisager leur avenir avec confiance.

  • parce qu'elle permet aux entreprises, institutions et hautes écoles de promouvoir des métiers encore atypiques auprès des filles et des garçons, et de s'assurer une relève tenant compte des questions de genre.

 ! Couverture d'assurance !

FETG n’étant pas soumis à la loi sur le travail, un éventuel accident survenant pendant la journée est couvert par l’assurance maladie obligatoire de l’enfant. En effet, celle-ci comporte une clause accident. Par conséquent, la responsabilité de l'entreprise ne serait engagée que si les conditions de sécurité ont été négligées.