Égalité professionnelle

L'égalité dans le domaine du travail est inscrite dans la Constitution fédérale (art. 8 al. 3) et développée par la loi fédérale sur l'égalité entre femmes et hommes (LEg).

Au niveau cantonal, la Constitution stipule que "L’État et les communes tiennent compte des intérêts de la famille. Ils veillent en particulier à la création de conditions qui favorisent la maternité et la paternité et qui permettent notamment de concilier la vie familiale et la vie professionnelle." (art 34, al. 2) 

Conciliation des vies professionnelle et familiale

Thème crucial pour avancer concrètement sur la voie de l'égalité, l'amélioration de la conciliation des vies professionnelle et familiale est un levier important pour l'économie, actionnant: croissance économique, bon fonctionnement du marché du travail et meilleure utilisation du capital humain formé et existant.
La société doit offrir les conditions-cadres pour que les couples puissent se partager le travail rémunéré et non rémunéré. Les entreprises ont un rôle à jouer pour réaliser des progrès dans ce domaine, principalement par le développement de conditions de travail favorables à la famille.
 
Plus d'informations:
 

Statut des femmes sur le marché du travail

La situation des femmes dans le monde du travail est moins bonne que celle des hommes: elle se distingue, entre autres, par le taux d'occupation, mais aussi par la position occupée dans la profession.

  • 60% des femmes actives exercent un travail à temps partiel contre 16.5% des hommes (OFS, 2014). Un emploi à temps partiel signifie souvent des conditions moins favorables, c'est-à-dire un statut précaire de l'emploi, une couverture sociale insuffisante, un obstacle à la carrière, etc. 
  • Tandis que 45% des hommes actifs occupe un poste sans fonction dirigeantes, elles sont 62% de femmes à occuper ce même type de poste.     
  • Malgré quelques progrès ces dernières décennies, les femmes sont toujours fortement minoritaires dans les branches les mieux rémunérées.
  • Dans les branches à bas salaires, elles sont en revanche majoritaires: les postes de travail rémunérés à moins de 4000 francs par mois sont occupés par 63.4% de femmes (OFS,2015).
  • Dans le canton de Neuchâtel, le graphique ci-dessous illustre les branches avec une proportion d'emplois occupés par des femmes supérieure à la moyenne cantonale. À l'extrême inverse, on ne trouve que 5% d'emplois féminins dans la branche des industries extractives.
NE_branches_emploi_2011.jpg 
Source:  « Service de statistique, données "3.2.4. Emplois selon la branche économique, canton de Neuchâtel" (32.2 KB / xlsx)
  

Sources statistiques:

Office fédéral de la statistique (OFS): "Égalité entre femmes et hommes, données et indicateurs

Office fédéral de la statistiques (OFS): Travail et rémunération, données et indicateurs"