Intégration et diversité au travail

Pour toute question relative à la main-d'œuvre étrangère (demande d'autorisation de travail, règlement selon les permis, etc.) s'adresser à l'office de la main-d'œuvre .

Les personnes migrantes ou issues de la migration peuvent rencontrer davantage d'obstacle pour accéder au marché de l'emploi. Ceci est notamment dû au niveau de langue, à la rigidité du marché du travail, au manque d'expériences professionnelles en Suisse, à un réseau formel et informel faible ou inexistant, à la difficulté de faire reconnaître ses diplômes ou qualifications acquises dans le pays d'origine ou à des discriminations multiples.

Outre les mesures accessibles à l'ensemble de la population, des mesures spécifiques visent au renforcement des compétences linguistiques, apportent un soutien particulier (coaching ou parrainage/mentorat) ou accompagnent les personnes pour la reconnaissance des diplômes et des qualifications, etc.

Parallèlement, un travail de sensibilisation et de prévention des discriminations est mené auprès des employeurs (privées comme publiques) afin d'assurer le principe d'égalité des chances au moment de l'embauche et en cours d'emploi.


Mesures spécifiques pour les personnes arrivées par le biais de l'asile

Toute personne pouvant accéder aux mesures spécifiques doit s'adresser à sa personne de référence au sein du CSP, de Caritas ou du SMIG.

Dans le cadre des forfaits d'intégration attribués par la Confédération aux cantons pour encourager l'intégration des personnes admises à titre provisoire et réfugiées (LEtr, art. 55), le COSM coordonne, met en œuvre et finance des mesures visant à améliorer l'employabilité ou d'accéder à une formation certifiante.