Lâcher d'animaux

​Quels animaux ne doivent jamais être lâchés?

Tous les animaux qui n'appartiennent pas à la faune sauvage indigène, même d'une espèce voisine à une espèce locale.
Tous les poissons d'aquarium les tortues, les écrevisses...
 

Pourquoi doit-on éviter ces lâchers?

Un animal non autochtone n'a pas sa niche écologique dans l'écosystème local. Cela signifie qu'un animal qui viendrait d'ailleurs ne trouvera pas sa place chez nous.
 

Plusieurs situations peuvent alors se produire:

L'animal ne trouve pas un endroit pour vivre. Il va s'en aller ou mourir,
 
L'animal prendra la place d'un animal indigène. A moyen terme, il y a un grand risque que cet "étranger" supplante l'espèce locale et l'extermine (Un exemple: la grenouille rieuse se développe dans nos étangs au détriment de la grenouille verte, qui est en train de disparaître),
 
L'animal est porteur sain d'une maladie. Les animaux autochtones, eux, vont en mourir (Un exemple: les écrevisses américaines vivent partout dans le lac de Neuchâtel. Si elles sont transportées dans un cours d'eau ou un étang, elles peuvent y transmettre la peste des écrevisses. Cette maladie, qui ne tue pas les écrevisses américaines, va anéantir totalement la population indigène des écrevisses du cours d'eau ou de l'étang en question).