Allergènes dans les cosmétiques

  

 
L'utilisation quotidienne de cosmétiques est de plus en plus fréquemment responsable d'allergies de contact chez les consommateurs. Certaines substances parfumantes d'origine naturelle ou synthétique peuvent être la cause de ces allergies. Selon l'ordonnance sur les cosmétiques (OCos), 26 substances allergènes doivent être obligatoirement déclarées sur l'étiquette à partir d'une certaine concentration:

 

  • Plus de 0,01 % pour les cosmétiques à rincer (savons, shampoings, etc.)
  • 0,001% pour les cosmétiques destinés à rester sur la peau (crèmes, etc.).

 
Surveillance des allergènes

Le SCAV surveille la teneur des substances parfumantes répertoriées comme allergènes dans les cosmétiques en effectuant, en collaboration avec les autres cantons romands, des prélèvements et des analyses chez les importateurs ainsi qu'aux points de vente.

Un nombre encore important de cosmétiques contiennent des substances parfumantes allergènes non déclarées sur l'étiquette malgré leur teneur supérieure aux normes.

 

Extension du nombre d'allergènes soumis à déclaration

Le comité scientifique européen pour la sécurité des consommateurs (CSSC) a réévalué la situation en 2012 la et ajouté 56 nouvelles substances à la liste des allergènes soumis à déclaration obligatoire. La réglementation européenne et suisse sera complétée prochainement pour inclure ces  nouvelles substances qui devront être contrôlées par le SCAV.