Crédits d'investissement

Mesures individuelles

Les propriétaires qui gèrent eux-mêmes l’exploitation peuvent obtenir un crédit d’investissement pour:

  • la construction, la transformation et la rénovation de bâtiments d’exploitation, de serres et de maisons d’habitation agricoles;
  • la construction, la transformation et la rénovation de bâtiments alpestres, y compris les installations connexes;
  • l’acquisition de bâtiments d’habitation, de bâtiments d’exploitation et de bâtiments alpestres de tiers, au lieu d’une mesure de construction;
  • des mesures de construction et des installations destinées à une diversification des activités dans le secteur agricole et dans les branches connexes;
  • des mesures destinées à améliorer la production de cultures spéciales, à l’exception des plants, des machines et des équipements mobiles.

 

Les fermiers peuvent obtenir un crédit d’investissement pour:

  • les mesures visées ci-dessus pour autant que les conditions soient remplies;
  • l’acquisition d’une entreprise agricole de tiers, à condition qu’ils l’aient exploitée eux-mêmes pendant au moins six ans.

 

L’horticulture productrice peut obtenir un crédit d’investissement pour:

  • des serres;
  • la construction, la transformation et la rénovation de bâtiments de production et de stockage nécessaires à l’exploitation;
  • l’acquisition de bâtiments visés aux let. a et b de tiers, au lieu d’une mesure de construction;
  • des mesures destinées à améliorer la production de cultures spéciales, à l’exception des plants, des machines et des équipements mobiles.

 

Mesures collectives

Des crédits d’investissements sont accordés pour:

  • les améliorations foncières (remaniements parcellaires, chemins, drainages);
  • la construction en commun de bâtiments et d’équipements destinés à la transformation, au stockage et à la commercialisation de produits agricoles régionaux, tels que les installations d’économie laitière, les bâtiments destinés à la commercialisation d’animaux de rente et de bétail de boucherie, les installations de séchage, les locaux de réfrigération et de stockage, ainsi que
  • l’achat de machines et de véhicules agricoles en commun;
  • la création d’organisations d’entraide paysannes dans les domaines de la production conforme au marché et de la gestion d’entreprise;
  • des installations destinées à la production d’énergie à partir de la biomasse;
  • des projets de développement régional.